les uns,les autres et moi

18 janvier 2018

15 cm de bonheur.

N'y voyez aucune connotation sexuelle il ne s'agit que de jonquilles et tulipes sorties de terre et cela suffit à égayer ma journée.

Posté par porte ouverte à 12:23 - Commentaires [4] - Permalien [#]


30 décembre 2017

Quelques nouvelles.

Alors ils sont venus, ils étaient tous là, durant 3 jours et une soirée la maison a retrouvé un air de jeunesse, une vie trépidante, des allées et venues, la vie quoi.

Les 3 garçons charmants, drôles, affectueux, prévenants, le coup de mains facile et de la bonne humeur.

La fille, ma foi 11 ans, sans doute des poussées d’hormones, sautes d’humeur, œil noir entrecoupés de « je t’aime intempestifs », un coup elle veut rester seule avec nous, une heure après elle repart avec ses parents, fatiguée comme je l’étais je n’ai pas regretté.

Petite anecdote Eugénie.

Arthur et moi dans la cuisine en pleine Rome antique (le jeune homme est passionné d’histoire) surgit Eugénie « Mab pour mon héritage quand tu seras morte je pourrai avoir la cuillère en bois ? » demande t-elle en désignant la plus grande, celle qui me servait à menacer les garçons à l’époque bénie où ils étaient petits.

Le 23 à 9 heure, heureuse surprise de voir Victor arriver, un vrai plaisir de l’avoir tout seul.

Le reste de la troupe 10 heure après !

Passer de 2 à 8, puis 11, 14 et 15 personnes en 3 jours est un peu fatigant, slalomer de 11 ans à 87 ans pour les conversations est un difficile  mais cette année nous avons tenu le choc, prêts à passer le cap de la nouvelle année.

Me reste le souvenir de 3 jours joyeux, intenses, affectueux que demander de plus ?

Le 27 à 6h tout le monde est reparti, Victor et Henri chéri pour un raid dans le Jura, Fu son mari et Eugénie pour le Vaucluse,

IMG_6146

Arthur était parti le 25 chez la partie adverse (les autres grands-parents).

Je vous souhaite comme il se doit une bonne année, soyez heureux !

2017_12_24_C_cile_et_son_FILS____

2017_12_24_Il_n_y_a_que__a_de_vrai

2017_12_24_Les_filles_d_aujourd_hui_ne_sont_plus_ce_qu_elles__taient_____

2017_12_25_La_fille_et_la_m_re______

Posté par porte ouverte à 07:47 - Commentaires [20] - Permalien [#]

29 novembre 2017

Des nouvelles de la troupe.

23574355_548215322185949_914770623_nA la maison des compagnons costume de rigueur pour Henri avant d'aller dîner

 

Les 2 grands vont bien, les parents aussi, le chantier d’Henri à la Grande Chartreuse est terminé et le voilà depuis lundi à Megève pour la restauration de la toiture de l’église qui durera 11 mois, toujours aussi ravi , tout est parfait selon ses dires. Il rentre à Lyon à la maison des compagnons chaque jeudi soir.Cette vie lui convient parfaitement. En janvier retour à l’internat pour 6 semaines, ainsi va sa vie.

Eugénie a fait la semaine dernière 3 malaises vaguaux- sais pas l'écrire- à l’école et un à la maison, elle a trouvé ça génial, la sensation d’être dans une couette était très agréable, par contre la journée aux urgences pas géniale du tout.

Les examens n’ont rien trouvé.

Je pars à Cambridge la semaine prochaine, je suis ravie mais ça m’ennuie un peu de laisser Maky, toujours aussi occupé avec ses dossiers divers et variés.

J’ai fini ma broderie, je ne vais plus au jardin, mais je fais des listes de plantes que j’aimerai emporter si nous vendons la maison et j’essaie de me mettre un minimum dans l’esprit de Noël.

Ce matin je trouve qu’il y a comme un air d’avant neige et je déteste ça.

IMG_6089

Posté par porte ouverte à 08:53 - Commentaires [25] - Permalien [#]

31 octobre 2017

Petite résumé 2

Bête et disciplinée dimanche dernier je me suis présentée hall 1 voie C comme me le demandait le panneau d’affichage pour réceptionner Eugénie, le TGV était prévu à l’heure mais au bout de 20 mn toujours pas de train en vue et encore moins d’Eugénie.

Avec la SNCF tout est possible, le train n’est jamais arrivé voie C et aucun changement sur le tableau.

J’ai quand même récupéré ma petite en pleine forme, grandie et d’excellente humeur.

Entre anniversaire, sorties, jardin, télé, broderie, récitation, il était temps de penser au retour, une sortie scoute était au programme.

Henri après 6 semaines à l’internat a retrouvé l’ambiance familiale mais est déjà pressé de repartir, les 6 semaines en entreprises qui l’attendent le font rêver de soudure à l’étain et de découpe d’ardoise.

Victor profite au maximum de son permis tout neuf, l’ennui c’est qu’il faut mettre de l’essence.

Arthur était parait-il en galère de téléphone sa mère le soupçonne de laisser traîner pour avoir la paix…

Et nous dans tout ça,

Pour Maky toujours pareil, les chantiers se terminent doucement, les dossiers s’entassent, l’homme sature un peu beaucoup.

Et moi et moi et moi je prépare le jardin pour l’hiver, je brode, je lis, je brique la maison quand des visites sont annoncées, pas tous les jours et je grogne contre le changement d’heure, je déteste dans ce sens.

IMG_6055

IMG_6057

 

Posté par porte ouverte à 07:23 - Commentaires [19] - Permalien [#]

05 septembre 2017

Petit résumé.

S0179089

La petite fille adorable, obéissante, charmante et charmeuse s’est réveillée un matin en pré ado, limite imbuvable, adieu les « je t’aime Mab » les « c’est mon meilleur repas » et tant d’autres gentillesses.

Bonjour les yeux au ciel, l’air exaspéré, les bouderies, le regard qui me fait passer pour une débile.Jamais eu ça avec les garçons !

Un jour ayant eu conscience peut-être qu’elle avait un peu passé les limites elle m’annonce tout miel « pour ton enterrement je te ferai un beau discours. Connaissant son goût pour la grandiloquence et l’emphase je lui rétorque que dommage je ne serai plus là pour l’entendre ce à quoi elle répond « tu sais avec l’esprit on ne sait jamais. Elle  a pensé à tout, sa tenue, sa coiffure.

Bon je peux mourir tranquille, c’est une bonne chose.

De haussement d’épaules en rouspétances pour des vétilles le jour de la ramener à ses parents est arrivé.

Quelques jours en Provence et en famille, les retrouvailles avec les garçons, la chaleur écrasante, les discussions avec FU, la montée du Ventoux, en voiture,fascinant cet endroit, la visite de l’abbaye de Sénanque, le coup de cœur pour le cloître et il était temps de penser au retour et de se mettre au jardin, qui a pas mal souffert de la chaleur, des pluies violentes et des changements de température.

Hier Henri a fait sa rentrée à l’internat dans le Jura, 6 semaines sans revenir chez lui ce sera dur pour les parents et Eugénie.

Ce matin c’est Victor que retourne à l’internat à Montélimar mais lui revient toutes les fins de semaine. Eugénie fait sa rentrée le 7 et je crois qu’ Arthur est revenu de Prague lundi donc il a dû réintégrer la fac hier.

Vous savez tout ou presque.

Une info primordiale: La mort dans l'âme Henri a vendu sa moto

Posté par porte ouverte à 08:19 - Commentaires [22] - Permalien [#]


12 août 2017

A chaque jour...

IMG_5973

Une nouvelle vocation après, infirmière, cavalière, styliste, danseuse étoile encore mieux, princesse qui attend son prince charmant.

IMG_5970

Posté par porte ouverte à 08:42 - Commentaires [20] - Permalien [#]

10 août 2017

Légère et court vétue.

CAM00112

Elle est descendue du train rayonnante, sautillante et bavarde. Un texto aux parents pour prévenir qu'elle était bien arrivée. Il a fallu sortir une petite laine du sac de voyage, passer de 45° à 18° ça change mais ne coupe pas la parole.

Eugénie était en mode haut débit nous savons tout sur les chatons, Edgar et Rose, sur les 15 jours aux scouts, le cadeau d'anniversaire qu'elle prépare pour Victor, la chanson qui tourne en ce moment et son désir d'aller sur la tombe de Pasteur, elle est fan depuis qu'elle a fait un exposé.

Posté par porte ouverte à 08:06 - Commentaires [9] - Permalien [#]

01 août 2017

Ouf!

CAM00105Le trident a bien rempli sa fonction.

Posté par porte ouverte à 09:03 - Commentaires [10] - Permalien [#]

24 juillet 2017

Après le trident...

CAM00102

le palan, résultat de tant d'efforts 1 souche extraite.

Dans l'idéal il faudrait enlever tout ce qui est à gauche de la chaîne.

Posté par porte ouverte à 07:24 - Commentaires [13] - Permalien [#]

23 juillet 2017

L'ingénieux.

CAM00091

Tout un réseau de racines à essoucher, l'outil adéquat n'existe pas, qu'à cela ne tienne Maky l'a fait.

Un rondin de cerisier, une fourche bêche , un long tuyau en ferraille, un poste à souder pour chauffer les dents de la fourche et les recourber, un peu d'idée et surtout une âme de Géo- trouve- tout et voilà une aide précieuse pour venir à bout ou pas d'un envahisseur dans le jardin.

Posté par porte ouverte à 06:59 - Commentaires [13] - Permalien [#]