D’un commun accord moi-même et moi avons décidé de ne plus faire état du temps pourri, ce matin c’est novembre en pire, d’ignorer les prévisions mensongères et de faire comme si rien n’avait d’importance.

La grande difficulté sera de ne plus  jamais mentionner un nuage gorgée de pluie, une belle éclaircie de quelques heures, un déjeuner pris à l’abri du parasol ou simplement une journée commencée avec le soleil et terminée de la même façon.

Autant se faire une raison, ce soir nous dînerons à l’intérieur sans  entendre le clapotis de la piscine, Martine dis-toi bien que…Anniversaire pluvieux, anniversaire heureux.

Stop je ne dis plus rien sur le temps, promis !