17 juillet 2013

Petit cérémonial du soir.

    Après les dents- pipi et  le choix de la K7 et du livre, Eugénie prend son visage de tragédienne, fait monter quelques larmes et se penche vers sa table de nuit sur laquelle il y a la photo de sa maman. De chaque côté elle a disposé deux figurines phosphorescentes et l’incantation commence : « Maman tu me manques beaucoup et je t’aime de tout mon cœur et même encore plus, je compte les jours et je veux te voir et Léon aussi (c’est le chien) » s’ensuit une prière aux figurines « Protégez- la... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:15 - Commentaires [15] - Permalien [#]