24 juillet 2013

Demain on dira demain.

    Eugénie commence à compter les jours, ceux qui la séparent de maman et papa et depuis hier l’envie de revoir ses frères devient plus pressante, les jeux de garçons refont surface, comme super héros et sa cape blanche qui hier se cachait dans le jardin.. Elle est pressée aussi d’aller chercher les garçons à la fin du camp et s’y voit déjà dans quelques petites années. En attendant ces heureuses retrouvailles elle se donne généreusement en pâture aux moustiques qui dédaignent les vieilles carnes comme nous et... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:41 - Commentaires [9] - Permalien [#]