11 juillet 2013

Vitres, carreaux, glaces, miroirs...

    Mardi soir au cours d’un dîner entre le caviar d'aubergines et le clafoutis une amie vantait les mérites d’un lave vitres électrique qui outre ses performances sur tous types de carreaux offre le grand mérite d’être des plus attractifs pour les hommes, sans doute s’imaginent-ils armés d’un pistolet et prêts à dégainer au moindre indien menaçant qui sortirait de derrière un rideau. Je dois dire que cet appareil me tente surtout que Maky s’est déjà proposé pour le tester et le tester c'est l'adopter. Si quelques unes... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:14 - Commentaires [15] - Permalien [#]

10 juillet 2013

Ouverte !

    Depuis 8 jours j’étais bien malheureuse et vous ne le saviez pas, les grandes douleurs sont muettes. Depuis hier je vais bien mieux. Pourquoi tant de peine me demanderez-vous peut-être ? Oh presque rien, une vétille, la fermeture pour une semaine de la bibliothèque. Bien sûr j’avais fait des provisions en prévision mais rien de vraiment bien. Et puis rien que le fait de savoir que l’endroit qui me procure tant de plaisir était fermé et bien ça m’agaçait et rendait le manque encore plus difficile à supporter.... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:55 - Commentaires [12] - Permalien [#]
09 juillet 2013

Prise de risques.

    Le thermomètre qui affiche depuis quelques jours 30°, la chambre sous les combles et les nuits qui peinent à apporter un peu de fraîcheur il n’en faut pas plus pour que la décision soit prise, plus d’hésitations, c’est le moment de sauter le pas, je range les couettes tout en sachant très bien que souvent c’est le signal pour que le beau temps fasse une pause plus ou moins longue. Tant pis je suis une aventurière et ne m’arrête pas là, les couettes enfermées le fil à linge me fait de l’œil, en 1 heure la lessive sera... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:15 - Commentaires [20] - Permalien [#]
08 juillet 2013

Je me croyais le 7.

   Ce n’est pourtant pas faute de penser à elle et aux années qui passent. 46 ans plus tôt il faisait aussi chaud, je n’avais plus de voix mais me restait des yeux pour admirer le plus beau des bébés. J’étais bien loin d’imaginer qu’à son tour elle aurait d’abord des garçons et une jolie petite fille pour clore la série. Pas une seconde je n’ai imaginé ce qu’elle vivrait, aussi bien en mieux ou en pire que moi. Constater que ma  fille a un vécu plus chargé que le mien me perturbe toujours un peu. ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:44 - Commentaires [14] - Permalien [#]
07 juillet 2013

P’tain mais j’hallucine !

   Longtemps, 2 ou 3 ans, j’ai lu des blogs divers et variés, très vite j’ai intégré le fait que c’était un espace privé où l’on écrivait ce que l’on voulait et public parce que jeté en pâture à tous les regards. Jamais je ne me serais autorisée à la moindre critique, un blog me déplaisait ou ne m'intéressait pas je passais et passe toujours mon chemin. Est venu le moment où l’idée d’avoir mon propre blog a germé dans mon esprit, afin de ne pas écrire dans le désert j’ai commencé à laisser des commentaires chez celles et... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:51 - Commentaires [13] - Permalien [#]
06 juillet 2013

La vie en couleurs.

    Après des mois de gris dans des nuances plus ou moins soutenues il est réconfortant de cuisiner multicolore.  Multicolore est un peu exagéré, je me contente du vert, orange, rouge et jaune des poivrons. L’hiver par principe j’achète les fruits et légumes de saison, la couleur de l’assiette est alors plutôt pâlotte sauf avec les brocolis que j’adore et les carottes dont Maky raffole. Tout ça pour dire que l’été ce n’est pas seulement une question de météo mais aussi d’assiettes aux couleurs de saison.   ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:39 - Commentaires [11] - Permalien [#]

05 juillet 2013

Préparer lentement mais sûrement.

    Avec le temps qui prend de la vitesse un peu plus tous les jours je dois commencer à penser au séjour d’Eugénie. Un grand ménage dans sa chambre, fermée depuis Pâques, un bon coup d’insecticide pour être sûr qu’une araignée ne va pas s’attaquer à ses petits bras plus si dodus que ça. Un tri dans les vêtements et un petit tour vers les soldes, ne pas trop idéaliser l’été, rien n’est gagné. Ensuite penser au culturel, j’aimerai aller visiter le château d’Usse, la Belle au bois dormant réveillera peut-être son côté... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:16 - Commentaires [10] - Permalien [#]
04 juillet 2013

Allo Mailllot 38 37

  Il y a longtemps, longtemps la salle d’attente du médecin de famille offrait un échantillon savoureux de morceaux de vraie vie. Même une sauvage comme moi, le nez enfoui dans un livre pouvait profiter pleinement de ce moment à écouter les petits et grands malheurs de certains, prendre des nouvelles du village, la rubrique nécrologique y tenait une grande place, suivie de près par les adultères pour finir en apothéose par l’exhibition teintée de fierté d’une ou plusieurs cicatrices, abdominales de préférence. Les journaux... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:32 - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 juillet 2013

Je demande, patiente et il fait.

     En octobre j’ai demandé à Maky qu’il aménage l’intérieur de 2 tiroirs pour y caser confortablement l’argenterie. Bien sûr il n’a pas dit non mais pas fait non plus. Quelques mois plus tard, il change son sommier, les lattes deviennent faiblardes, nous ne sommes pas des jeteurs donc il les récupère . Fin juin je m’impatiente un peu et réitère ma demande, Maky répond qu’il a complètement oublié mais qu’il a gardé de quoi faire des séparations presque luxueuses avec…les lattes du sommier. Je suis ravie du... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:38 - Commentaires [11] - Permalien [#]
02 juillet 2013

Comme au restaurant, en mieux.

Du thé ou de l'eau fraiche pour revenir à des choses simples.   J’ai l’impression d’être en décalage avec les jours de la semaine. Je me demande si nous n’avons pas eu 2 dimanches à la suite, une seule certitude, j’ai bel et bien pris un bon kilo mais amitié et bons repas méritent bien cette sanction de la balance. Hier c’était donc suite et fin des mondanités sous le soleil, on ne s’en lasse pas de celui-là, le linge étendu dehors non plus  d’ailleurs. Le seul inconvénient à cette lumière d’été vient des vitres, très... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:39 - Commentaires [12] - Permalien [#]