31 août 2013

Vivement le 6 septembre 20h50.

  Après 3 semaines  d’intenses révisions jusqu’à des heures qui ne me sont pas habituelles, je suis fin prête, vendredi prochain je peux attaquer la saison 3 de Downton Abbey sans aucune appréhension, j’ai tout bien en mains, les personnages, les références historiques, les lieux, qui va épouser qui, les bons et les méchants, les morts, les vivants, le contexte social, la mode, bref tout sur le bout des doigts. Cette série a été la bonne surprise des 2 dernières années, ma cousine de Cambridge me disait qu’en Angleterre la... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:28 - Commentaires [13] - Permalien [#]

30 août 2013

Nous ne nous baignerons plus…

    Les nuits sont trop fraîches pour garder l’eau de la piscine à une température agréable malgré les très belles journées qui se succèdent. C’est maintenant au tour du jardin de profiter de l’eau, sans doute un des dernier  gros  arrosages de la saison Grâce à l’ingéniosité de Maky et à des mètres de gros tuyaux judicieusement orientés les plate-bandes seront gavées d’eau pour un bon moment. Une fois vide il faudra nettoyer, sécher, plier, ranger et oublier jusqu’à l’an prochain la bassine bleue.
Posté par porte ouverte à 07:36 - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 août 2013

Dans le jardin…

    En ce moment j’anticipe les travaux d’automne, en parcourant le jardin je note mentalement, là j’arrache, là je coupe, ici je remplace, là je taille au plus bas et je n’oublie pas de ramasser. Hier j’ai commencé à arracher les « plumeaux jaunes », j’ai fait des découvertes, la nature est envahissante, 3 pieds de plumeaux replantés il y a 2 ans ont tout colonisé autour d’eux, pas question que je me laisse faire. Je commence à savoir imaginer et visualiser ce que quelques coups de sécateur, de bêche... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:16 - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 août 2013

4 bras, et 2 aspirateurs.

    Quand les enfants sont là je laisse le ménage dans le placard des velléités. Pas envie de leur casser les pieds les pieds et les oreilles avec l’aspirateur, les recommandations d’usage du genre « attention aux miettes, déchaussez-vous et autres petites phrases qui à la longue peuvent plomber l’ambiance » A peine si je donne un coup de chiffon sur la table basse et arrange les coussins du canapé. Quand ils partent j’ai ma période récupération, une journée ou 2 à ne rien faire pour ensuite mettre toute mon... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]
27 août 2013

Par le vide.

    Dans une maison plus les dépendances sont nombreuses plus elles sont pleines de tout et de rien, d’indispensable à garder et de çapeutservirunjour à jeter avec ou sans regret. Le garage du potager qui abrite les vélos pour tous les âges, la piscine quand elle est pliée, des fauteuils de jardin qui ne servent pratiquement jamais, morceaux de gouttières, câble, pots de fleurs, poussettes inutiles maintenant, vélos trop petits, clim achetée en 2004 et qui n’a jamais servi, bref de tout un peu. Hier un grand coup de... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:25 - Commentaires [17] - Permalien [#]
26 août 2013

Oui, je sais, je sais.

    Il y aura encore en septembre et octobre de très belles journées, chaudes, lumineuses et colorées, oui je sais, je sais juillet et août ont été particulièrement beau et chaud, mais j’ai un manque persistant des belles et longues soirées de juin, même si je me couche de bonne heure elles me manquent ces heures je grand jour, le jardin aussi en a souffert et comme dit le sage, je ne sais plus qui d’ailleurs « le temps perdu ne se rattrape guère » Hier il pleuvait un peu quand je me suis levée, ce matin il... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:37 - Commentaires [12] - Permalien [#]

25 août 2013

14 ans et de belles dents.

Fêté  avec un peu d'avance la semaine dernière.  A la naissance il a été le plus menu des 4,  a donné beaucoup de soucis à sa maman en refusant de manger, il s’est beaucoup exprimé pendant les mois qui ont suivi, aujourd’hui c’est un grand gaillard qui dépasse son aîné, taillé pour faire du rugby il préfère regarder des films, 10 fois le même, quand il aime ça ne le dérange pas. Un beau sourire, des yeux de braise, garez vos filles, il se pourrait bien qu’un tombeur sommeille en Victor. Bon anniversaire mon chéri,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:32 - Commentaires [14] - Permalien [#]
24 août 2013

Goélands, cousins et chaleur.

      Mercredi matin direction Trouville, nous devions y retrouver des cousins, et Fille-Unique pour récupérer sa progéniture. J’étais loin d’imaginer qu’il y aurait en prime un soleil franc et chaud, un monde fou comme sur la côte d’azur. Impossible de se garer, j’ai bien cru que Fille-Unique allait devoir embarquer ses enfants sans même s’arrêter un moment chez les cousins Nous sommes destinées aux retrouvailles plus que brèves, le temps d’une glace sur les planches, de transférer les sacs d’une voiture à... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:59 - Commentaires [13] - Permalien [#]
21 août 2013

Paella, tarte aux framboises et souvenirs.

  Le cousin de Brignoles en vacances chez sa fille à Briarre est arrivé vers midi, 80 ans passés, il fait toujours la route Brignoles-Briarre d’une seule traite, les années semblent ne pas avoir de prise sur lui. Des analyses parfaites donc aucun médicament, pas de douleurs, toujours le même poids, je l’écris chaque année, bien des jeunes de 20 ans n’ont pas son allure. Il revenait dun petit séjour chez son frère à Perpignan, pendant ce premier intermède estival ils sont allés en pèlerinage à Carcassonne d’où le récit fleuri... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:08 - Commentaires [10] - Permalien [#]
20 août 2013

Le mépris

    Des frères moqueurs qui ne laissent rien passer, une petite fille très susceptible il n’en faut pas plus pour générer des drames sur fond de hurlements chargés en décibels. Hier après une énième sérénade j’ai expliqué à la demoiselle offensée comment, peut-être, éviter les larmes et…insultes. « Eugénie moque- toi de moi et regarde bien ce que je fais » J’ai mimé le mépris en accentuant l’attitude. « A toi maintenant, je me moque de toi et tu me regardes de toute ta hauteur. » Après quelques... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:58 - Commentaires [15] - Permalien [#]