2013-08-27_19

Bien ancré dans la réalité, Henri trace sa voie, pas de place aux rêves, ce qu’il veut il l’aura c’est sûr.

Compagnon du devoir, charpentier, parce qu’il aime construire et travailler le bois.

Chez lui dans une grange il aménagé son atelier, ses outils sont bien rangés, dans une autre partie de la même grange il a fait une résidence secondaire pour Eugénie, un lit, une table, des tableaux aux murs, rebouchés pour certains avec du torchis, une table avec nappe, tout est de sa fabrication. Tout ça à un petit côté Petite maison dans la prairie qui charme les visiteurs.

Hier il a récupéré chez Archi-mamie une visseuse dévisseuse qui lui sera bien utile pour construire le baldaquin qu’Eugénie s’est mis en tête de vouloir.

Aux prochaine vacances nous l’emmènerons visiter la Maison des compagnons à Cepoy, il y verra une belle exposition de chefs d’œuvre et dcrise sur le gâteau nous connaissons très bien un compagnon du devoir charpentier, n’est-ce pas Flo ?

Seule incertitude pour Henri, il hésite entre charpente traditionnelle et restauration de monuments historiques.

Sacré Henri chéri, un vrai bonheur cet enfant…Quand il n’agace pas son entourage.