31 octobre 2013

Froid, eux jamais !

  Comme tous les matins en me levant j’ai fait la tournée des dormeurs. Honneur à la plus jeune, je ramasse une jambe qui traine hors du lit, j’enlève le cadre à photo de sa maman qui lui rentre dans l’oreille et surtout je lui remets sa couette. Ensuite je passe chez les garçons. Champ de bataille pour Henri qui dort la tête aux pieds, la couette complètement de travers. Tout dans son attitude indique qu’il est prêt à se lever que dis-je à bondir. Coup d’œil à droite, ce n’est pas parce que je ne vois rien qu’Arthur n’est... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:34 - Commentaires [12] - Permalien [#]

30 octobre 2013

Chaussons aux pieds et conduite accompagnée…

Mon cœur de grand-mère est comblé, Henri et Eugénie acceptent de garder leurs chaussons neufs aux pieds, presque toujours… Victor a trouvé son jeans, Arthur son pantalon prune, Eugénie ses bottes. Ouf, la tournée des magasins est finie pour cette fois. Encore un coup de vieux hier, c’est Arthur qui conduisait. Cet après-midi les 2 grands iront au cinéma, Henri me traînera chez intersport pour une raquette de ping-pong dont il a grand besoin paraît-il !
Posté par porte ouverte à 08:02 - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 octobre 2013

La guerre n’est pas seulement un jeu vidéo

    Tout est prêt.  Le texte détaillé envoyé par un ami pasteur à ses parents qui raconte comment Robby est tombé le 12 avril 1918 à Hangard. Il avait 24 ans. Jeudi Maky emmène les garçons au cimetière militaire de Montdidier dans la Somme. Ils visiteront aussi le petit cimetière allemand qui se trouve à côté. Un arbre généalogique raccourci leur montrera que l’oncle de leur arrière grand-père n’est finalement pas si éloigné d’eux, malgré les siècles qui les séparent.  Le cours d’histoire au programme en... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
28 octobre 2013

Les 2 pieds sur terre.

  Bien ancré dans la réalité, Henri trace sa voie, pas de place aux rêves, ce qu’il veut il l’aura c’est sûr. Compagnon du devoir, charpentier, parce qu’il aime construire et travailler le bois. Chez lui dans une grange il aménagé son atelier, ses outils sont bien rangés, dans une autre partie de la même grange il a fait une résidence secondaire pour Eugénie, un lit, une table, des tableaux aux murs, rebouchés pour certains avec du torchis, une table avec nappe, tout est de sa fabrication. Tout ça à un petit côté Petite... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:43 - Commentaires [15] - Permalien [#]
27 octobre 2013

Bien arrivés.

    Quand je les vois descendre du train je suis toujours un peu surprise de notre chance. Des ados de 17, 14 et 12 ans qui ont encore envie de venir chez nous je trouve ça bien agréable. Dans la voiture les chamailleries habituelles, sur les 4, 3 sont taquins dans l’âme. Ce sont eux qui abordent en premier les notes obtenues durant ce premier mi-trimestre, Arthur joue le prof en tentant d’expliquer à Henri qu’une bonne orthographe est primordiale. Henri s’en moque un peu il est le chouchou de la prof de français. ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:16 - Commentaires [14] - Permalien [#]
26 octobre 2013

La recette venue du Languedoc.

    Pommes de terre bouillies Œufs durs Sel, poivre Moutarde en grains Persil Maïzéna.   Faire cuire les pommes de terre épluchées dans de l’eau salée, à mi-cuisson les retirer du feu. Faire cuire les œufs, 2 par personne plus un selon l’appétit des convives. Ecaler les œufs( c’est mieux pour la digestion) et les couper en 2 dans le sens de la longueur. Dans une cocotte les faire roussir côté jaune avec un peu d’huile d’olive, ça doit faire de la mousse. Quand ils ont une belle couleur brune les... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:27 - Commentaires [15] - Permalien [#]

25 octobre 2013

La recette sera pour demain.

    Le repas touchait à sa fin, l’ambiance calme et détendue, les 2 invitées s’envoyaient des piques comme des adolescentes, le téléphone a sonné… Allo Mab Oui ma chérie, comment vas-tu ? Très bien mais tu n’aurais pas oublié que c’est mon anniversaire aujourd’hui ? Là je suis mal mais j’ai de la ressource, un bobard surgit vite fait, j’avoue un certain don pour embrouiller les enfants. Nous discutons un moment toutes les 2, Eugénie est une fidèle journaliste, elle n’oublie rien et brode à peine. C’est en... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:14 - Commentaires [14] - Permalien [#]
24 octobre 2013

Amical troc.

   Elle réclamait un ragout de pomme de terre avec des œufs, comme chaque année nous attendions d’être vaccinés, le deal aura lieu à midi. Je fais pour Belle TT le plat qu’elle désire en échange elle nous piquera pour éloigner la grippe. Les 2 jeunesses octogénaires(BelleTT et sa voisine- amie Anne)  arriveront en se chamaillant comme des gamines, en riant comme des adolescentes, bon pied, bon œil, bon estomac toutes les 2, a part les oreilles qui laissent à désirer mais tant pis. Je me mets à la corvée de patate... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:49 - Commentaires [17] - Permalien [#]
23 octobre 2013

22 un 22

  22 c’était la température sur la terrasse à 15h hier 22 octobre. Presque trop chaud pour jardiner mais c’est agréable quand même. Il me reste encore quelques mètres d’asters à couper et je pourrai attendre que les feuilles tombent avant d’attaquer les arbres mais pour ça j’ai besoin de Maky, question de hauteur et accessoirement de force. Hier il a tronçonné avec maestria* un arbre venu on ne sait d’où, feuillage ordinaire, pas de fleurs au printemps, branches interminables tendues vers le ciel comme pour implorer je ne... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:37 - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 octobre 2013

Que faire ?

Pour vivre heureux vivons sans télé, sans radio, sans journaux. Dimanche soir on m’a expliqué longuement que tout ce qui passait par mon assiette était mauvais, pas au goût mais pour ma petite santé. Depuis hier on nous saoule avec les grandes oreilles de l’Oncle Sam, comme si c’était une nouveauté, nous jouons les offusqués, les vierges effarouchées mais nous faisons pareil, avec moins de moyens sans doute mais tout autant d’indiscrétion. Léonarda occupe les ondes, pendant ce temps on laisse les vrais problèmes de côté. Mais je... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:52 - Commentaires [16] - Permalien [#]