16 décembre 2013

Rien sur Eugénie*

    Place à Audrey revue hier soir sur Arte dans Diamants sur canapé, la grâce et l’élégance réunies sur une seule personne nommée Hepburn. Un moment agréable passé dans une époque où les hommes portaient la cravate et les femmes des chapeaux, immense capeline pour aller visiter en prison un chef de la mafia. Je crois bien que je vais relire Truman Capote, plutôt que Balzac, pour me replonger dans le New-York de ces années-là Je pense qu’Arte sera la seule chaîne regardable durant les vacances si l’on a plus de 14 ans,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:48 - Commentaires [12] - Permalien [#]