28 décembre 2013

A parts égales.

    Le matin de Noël en rangeant vaisselle, table, salon et jeux je me disais que j’aimais autant ce moment que celui de la préparation. J’adore  en me levant contempler les tasses de café à moitié vides, les miettes sur la nappe, les jeux éparpillés, boites béantes, quelques morceaux de bolduc jonchent les tapis, les coussins ont un air penchés, je retrousse les manches et me voilà partie pour gagner la bataille contre le désordre.  Dans une heure ce sera impeccable ou presque. C’est ce sentiment de plénitude... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:25 - Commentaires [11] - Permalien [#]