01-2014

Mais pas décontractée non plus, pourtant la journée avait fort bien commencé avec un grand coup d’aspirateur, une lessive, divers petits rangements et un long coup de fil de Fille-Unique.

En guise de petite sieste nous avons regardé Argo, Ben Affleck avait l’air sûr de lui, je me doutais que ça finirait bien mais quand même j’ai souffert.

Alors qu’est ce qui m’a pris de commencer Au revoir la-haut, description détaillée de la grande boucherie de 14-18, cynisme, humour grinçant, patriotisme oublié, le poilu est un homme, jeune, presque un enfant encore, un homme ordinaire avec ses faiblesses et parfois sa grandeur mais surtout il y a la faim, la peur, la boue, le bruit, les amputations, les gueules cassées et mal raccommodées et les semaines deviennent des mois, les mois des années et l’homme n’a toujours pas compris, il continue de faire la guerre.

Pour résumer, matinée agréable après-midi tendue !