10 avril 2014

Le fond de l’air est frais.

    Ce matin encore sur les toits brille une fine pellicule blanche. Les salades repiquées par Maky hier l'ont sans doute remercié d'avoir installé le tunnel protecteur. Une grosse lessive a séché dehors, j’envisageais de ranger quelques pulls mais le vieil adage m’en empêche : En avril ne te découvre pas d’un fil. De toutes façons cette année j’évolue en mode frileuse et je suis bien certaine que ce n’est pas un signe de rajeunissement. La mise en attente des vêtements d’hiver sera donc pour plus tard ou jamais,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:25 - Commentaires [9] - Permalien [#]