13 avril 2014

C’est jubilatoire…

  D’arriver à extirper du sol une longue racine de chiendent, de réduire à néant, pour un temps, les tentatives d’étouffement d’une espèce dont j’ignore le nom mais que je reconnais chaque année comme une intime ennemie. Il y a des têtues mais moi aussi je sais être butée et même bornée quand il s’agit d’une plate-bande que je veux  garder propre le plus longtemps possible. Pour info, à moins de pluie tout le dimanche je ne vais pas beaucoup entamer ma provision de livres, j'en ai  juste commencé un hier en fin de... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:23 - Commentaires [6] - Permalien [#]