IMG_4383

Elle devait régler quelques affaires en Normandie, en profiter pour passer un peu de temps avec Arthur.

Sans mari, sans enfants, pas de repas à faire, pas d’horaire, pas de courses juste tenir un agenda précis pour gérer au mieux toutes les invitations qui lui tombent dessus.

J’entends à sa voix combien ce petit intermède normand lui fait un bien fou et moi j’adore ça, sentir ma fille détendue et loin du quotidien.

Mais il faut rentrer au bercail le mari, Victor et Henri commencent à trouver le temps long sans maman.

Eugénie pour sa part n’a pas trop le temps de languir sa mère, hier elle avait des compagnons de jeux de 23 ans pour aller rebondir sur la structure gonflable, c’était hyper bien et même se faire coiffer par Lucie était si agréable qu’elle a bien voulu garder les tresses pour la nuit, la séance de brossage-démêlage en sera peut-être écourtée.