25 mai 2014

Quand faut y aller faut y aller.

Et pourtant ça me gonfle à un point tel que je vais éclater mais j’irai mettre mon bulletin dans l’urne. L’Europe et ses directives à la noix (pour ne pas dire autre chose) m’insupporte quand elle se mêle de notre fromage qui pue ou des cueilleurs de pommes interdits d’escabeaux… L’Europe quand elle se fait donneuse de leçons ferait mieux de faire le ménage chez elle avant de critiquer ou condamner. Et je ne dis rien des euros députés rois de l'absentéisme  parce que là je deviens facilement hystérique !
Posté par porte ouverte à 06:46 - Commentaires [11] - Permalien [#]