Même sur une île déserte je pense qu’il sera difficile d’échapper à ce qui nous attend durant un mois.

Rien n’a commencé et pourtant ce matin  l’évènement planétaire, comme on dit, remplace dans les bulletins infos la grève des taxis, des intermittents, de la SNCF, la chaleur, le candidat au bac agé de 13 ans et celui de 92, le prix des fruits et légumes et le scandale de la tomate cœur de bœuf, bref la vie quoi, notre vie quotidienne.

M’en foot j’irai faire le plein de livres à la bibilothèque et je continuerai le grand rangement des placards commencé hier, ce matin j’attaque les chaussures sous l’escalier j’ai même l’intention de les cirer, toutes !

J’espère que les personnes âgées, les malades hospitalisés et tous ceux pour qui la télé est une compagnie, j’espère qu’ils aiment le foot, les films débiles et les rediffusions car c’est ce qui les-nous attend cet été.