Toute la journée j’ai entendu ça sans pouvoir donner la réponse, vers 18h nous avons eu une vague indication et plus de précision vers 20h.

Henri s’est endormi sur le canapé comme une masse, réveillé à moitié pour manger et enfin il a accepté d’aller au lit.

A 20h45 Victor est parti à la gare chercher son frère, la gare est à 5mn de la maison, attendre Arthur 45 mn ne le dérangeait pas.

Henri s’est réveillé juste avant l’arrivée du train et comme une flèche a filé rejoindre les 2 autres.

 J’avais dit à Eugénie qu’Arthur n’arriverait que vers minuit pour qu’elle accepte de se coucher, son humeur massacrante toute la journée me poussant à m’en débarrasser le plus tôt possible.

Ouf j’étais pile à l’heure devant Arte et Oh my god, film so british très drôle, inutile de dire que lorsque le voyageur est venu me dire bonjour-bonsoir nous n’avons pas papoté longtemps, juste l’énumération de ce qu’il trouverait au frigo.

Ce matin je constate qu’il n’a rien mangé.