Je ne vois pas d’autres explications à mes comportements tout au long de la journée.

Premier geste au lever, allumer la radio, à peine réveillée l’agression des mauvaises nouvelles commence et depuis quelques jours ça se bouscule !

Après le petit-déjeuner, des fois qu’un séisme aurait anéanti la moitié du monde sans me le dire, vite je consulte sur internet le pire et le meilleur des infos, même la rubrique people, sitôt lue, sitôt oubliée.

Toute la matinée la radio parle ou chuchote dans la cuisine où je vais prendre un café sans le faire exprès juste au moment de flash, maso je vous dis !

13 h le rituel des infos télé

 Ensuite une grande coupure jusqu’à 17h50 et C dans l’air.

Ce sera ma dernière session « La grande misère du monde », je boude le 20h et ça ne me manque pas car dans une journée j’en ai entendu des catastrophes, des ignominies, des mensonges, de la barbarie, des massacres, des guerres, les vaches responsables du réchauffement climatique, des inondations, des scandales  et… des conneries !

La tentation d’une île déserte m’effleure, vite réprimée, ce serait un peu compliqué pour voir mes petits et grands. Alors des œillères peut-être ?