21 janvier 2015

Pour Fille-Unique.

Ma chérie.  J’ai terminé hier l’installation et le rangement du placard de la chambre de bonne*. En manipulant les piles de draps anciens, ceux dont on ne se sert jamais (parce que trop lourds, trop pénibles à repasser) mais dont il  est impensable de se débarrasser j’ai pensé que tu me maudirai un jour… Et pourtant ça m’a démangé tu peux me croire mais encore une fois j’ai cédé devant la finesse du lin, les broderies aériennes, les monogrammes brodés, j’ai vu défiler les ancêtres, j’ai plissé les yeux en imaginant... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:43 - Commentaires [22] - Permalien [#]