31 janvier 2015

Mab 6 jours/ Maky 6 mns.

    La vie est trop injuste, il a suffi à Maky de regarder et de vaincre juste avec son index en remettant à sa place le support de position de miss canette, ah celle-la je m’en souviendrai ! Je vais enfin pouvoir vider la corbeille des travaux  en cours et surtout penser à autre chose car dans un cas comme ça je suis très patiente, limite butée, je peux rester devant la machine à coudre à chercher le pourquoi du comment des journées entières, pour ensuite compléter ma « formation » sur les forums et... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:26 - Commentaires [17] - Permalien [#]

30 janvier 2015

Dis-donc la météo ça commence à bien faire !

Faudrait quand même prévoir une petite éclaircie, toute cette eau, ce froid, cette humidité ne me mettent pas du tout mais alors pas du tout en mode « bientôt le printemps ». En passant la porte de la terrasse je regarde avec nostalgie mêlée d’impatience les sécateurs qui attendent dans le panier. Si le soir la nuit tombe un peu moins brutalement le matin le jour se tire une flemme aiguë. Bon d’accord y a pire dans la vie mais quelque fois j’aime bien me plaindre.
Posté par porte ouverte à 07:42 - Commentaires [17] - Permalien [#]
29 janvier 2015

Merci!

Merci d’avoir pris du temps pour me prodiguer vos conseils mais j’avais déjà vérifié tout ça et sans succès. Hier j’ai décidé de prendre les choses avec philosophie teintée de menaces quand même. Regards mauvais à la récalcitrante accompagnés d’une pointe de mépris, ça m’a fait un bien fou ! J’ai ressorti du placard aux tissus le manuel d’utilisation (que je connais par cœur)et là c’est comme devant une bibliothèque au moment de trier des livres, on en prend un, on commence à le parcourir et il retourne à sa place. Pour les... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:17 - Commentaires [12] - Permalien [#]
28 janvier 2015

Non pas la cane de Jeanne, la canette de mab

Saisie d’une ardeur quasi printanière je fais une pile de linge et vêtements qui ont besoin d’un petit coup de machine par- ci par- là, un ourlet, une couture qui a craqué, une housse de couette trop grande, petits travaux sans grand intérêt mais qui demandent l’usage d’une machine. Avant-hier je m’installe, branche la bête, glisse le tissu sous le pied presseur et appuie sur la pédale, pendant 20 centimètres de couture tout se passe bien et soudain elle bloque la garce ! Vérification de tout ce qui pourrait être responsable de... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:27 - Commentaires [18] - Permalien [#]
27 janvier 2015

Pieds macérés au cèleri rave.

  Elles reviennent chaque année «  fidèles comme une ombre* » je n’irais pas jusqu’à dire  pour mon plus grand plaisir mais c’est presque ça. Depuis que je soigne les engelures par bains de pieds brûlants au céleri j’éprouve un tel bien être pendant et après que c’est limite une addiction. Quelques séances de trempette et je serai guérie. Pendant que je trempais hier j’avais Eugénie au téléphone à son « Tu fais quoi Mab ? » J’explique  et j’entends « Oh la chance moi aussi j’adore... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:14 - Commentaires [18] - Permalien [#]
26 janvier 2015

Zut j’avais une idée !

Et zut elle s’est envolée quand j’ai ouvert word pour vous en faire profiter. Et zut, zut non seulement l’idée est partie mais son contenu également, dommage car je sentais que c’était une bonne idée, bien consistante avec une dose d’humour, une autre d’émotion et juste un peu de nostalgie. Une bonne idée bien tricotée et utile, en tirant sur un bout de son fil de laine elle pouvait me fournir une idée par jour et même plus. Tant pis j’ai perdu l’idée pour ce matin et demain je verrai bien si une autre arrive à se frayer un chemin... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]

25 janvier 2015

Tombe la neige…

Pas de quoi faire chanter Adamo, juste une petite pincée pour saupoudrer les toits. Pas de rues glissantes non plus, seulement des épisodes pluvieux comme on dit maintenant et dans l’après-midi quelques heures de franc soleil, ça fait du bien. Couture, pas trop, lecture, juste un peu, j’ai fait une séance de replay avec Paris, mini série originale sur Arte et il était presque l’heure de Donton Abbey. Les répliques de la douairière sont un régal. J’adore celle-ci entendue hier soir.   « Le manque de compassion est aussi... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:05 - Commentaires [13] - Permalien [#]
24 janvier 2015

Couture-lecture.

Ce sera le programme du jour à moins que saisie d’une envie de ne rien faire ce soit canapé-lecture ou canapé-télé en compagnie du Grand échiquier d’hier soir, hommage à Jacques Chancel. Une priorité, rester à la maison, risque de verglas, risque de neige, inutile de chercher les accidents quand on a la chance comme nous de n’être pas obligés de sortir.
Posté par porte ouverte à 07:31 - Commentaires [15] - Permalien [#]
23 janvier 2015

Toutes à leur poste, les courageuses gagneuses

Hier en traversant la forêt de Fontainebleau j’ai vu qu’elles étaient toutes là, court vêtues, bravant le froid, téléphone vissés à l’oreille, attendant le client. Fin novembre je passais par là avec Henri et quand il m’a demandé ce qu’elles faisaient il  m’a bien fallu m’y coller à l’explication. Eviter le jugement, la morale, laisser poindre la compassion, expliquer la chute du mur, les souteneurs, le danger, la spirale de « pas d’chance » qui peut amener une femme souvent très jeune à rentrer dans le circuit,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 janvier 2015

Contamination.

Atteint sans doute par la fièvre rangeuse qui m’anime depuis quelques mois, Maky s’est attaqué à son bureau, j’imagine beaucoup de tri, d’élimination radicale, d’hésitations et de déplacements d’objets d’un endroit à un autre, du ménage aussi, d’ailleurs il a commencé par ça, un aspirateur traîneau pour le sol et un autre en bandoulière pour les bibelots, rayonnages etc. Je ne l’ai pas pris en photo et c’est bien dommage, un peu  Bill Murray dans Ghostbusters. Je me demande quand même si nous ne sommes pas atteints d’une... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:18 - Commentaires [16] - Permalien [#]