Etrange sensation que celle qu’il m’arrive parfois de ressentir entre veille et sommeil.

Ce matin bien au chaud sous la couette je me suis tout d’un coup sentie hors de mon corps, je survolais les lieux de mon enfance, le potager principalement, ça allait trop vite pour que je puisse détailler mes souvenirs, le bassin, le carré des fleurs, les tomates en été, les châssis, les haricots verts et petits pois, une corvée la cueillette !

J’ai tout vu sauf ce que je cherchais, y avait-il un verger ? La logique voudrait que oui puisqu’il y avait un fruitier qui embaumait les pommes en automne.

Et maman n’est plus pour consolider mes souvenirs !