Démobilisée pendant presque un mois l’envie et le courage sont revenus et aussi l’espoir que le temps se mettrait bientôt à respecter les saisons, donc travail au jardin et expédier le chantier maison.

J’ai repris un de mes outils préférés,

CAM00320

l'agrafeuse, taillé dans le vif le rouleau de tissu, flingué dans la foulée le mètre de Maky (il l’a réparé) mis l’escabeau en équilibre à peu près stable dans le couloir et recouvert un mur, c’est du travail agréable pas salissant et très satisfaisant.

Il faut néanmoins avoir une certaine force dans les mains pour tendre le tissu au maximum, j’ai.

Un autre mur dans l’après-midi, encore un ce matin et il faudra s’attaquer aux finitions c’est pour moi le plus barbant. Dégager les prises électriques, jouer du cutter et des ciseaux avec doigté et précision, attention ça dérape vite…

Allez encore un peu de travail et le plus agréable arrivera vite, placer les tableaux.

CAM00312