03 mai 2015

Nos amis les bêtes.

Valras 1953 sous le parasol.   Maman s’est liée d’amitié avec sa voisine de plage qui a manifestement beaucoup de choses à raconter, tellement que papa a préféré aller marcher jusqu’au port. Sister joue dans la sable et moi avec le fils de la dame, il est tellement passionné par Napoléon qu’il se coiffe comme lui. Comme tous les enfants j’ai une oreille qui traîne, les 2 femmes ont l’air de conspiratrices, maman écoute plus qu’elle ne se confie, ses yeux s’agrandissent, l’atmosphère devient pesante mais je ne comprends pas... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [11] - Permalien [#]