Un ciel si pur que j’ai rempli la machine à laver, programme court et vite étendre le linge dehors.

Il me reste de la place sur le fil, vite une autre machine, c’est quand même beau le progrès.

Je suis si contente de pouvoir étendre dehors sans craindre d’averses que j’en occulte presque qu’il faudra repasser après cette débauche de lessive, ça c’était hier matin, encore 2 autres à faire aujourd’hui.

Ma vie est réellement exaltante !