24 mai 2015

Au temps des cerises et du merle moqueur.

La chanson ne fait aucune mention des arbres saccagés, des cerises volantes dans le bec des merles, du sol qui fait penser à un carnage tant le rouge domine sur le vert, des branches cassées par les affreux corbeaux. Cette année ils ne nous laisseront aucune cerise, ils se sont rués dessus à peine orangées. Si j’ai une seconde vie, je ne planterai pas un cerisier précoce, je choisirai une espèce qui ne grandit pas trop afin de le draper le plus tôt possible dans un filet.  Au temps des cerises je n’ai aucune compassion pour... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:15 - Commentaires [13] - Permalien [#]