Pendant que Maky se gelait au sommet du Ventoux avec Henri où ils sont allés, en voiture, je précise quand même, je lavais, lessivais, récurais une cuisine négligée pendant l’été pour cause de trop grande chaleur, mauvaise excuse car hier je me suis échinée par 30° et vent type sirocco.

Je suis contente de moi et c’est quand même l’essentiel.

Ce matin je termine les escaliers, en commençant par le haut bien sûr.

Il se pourrait même qu'entraînée par cet ouragan ménager je finisse le fer à repasser à la main

A ce propos que celles qui ont une centrale vapeur et en sont contentes lèvent le doigt.