08 novembre 2015

Est-ce bien nécessaire…

   Tout cet étalage de banalités, de propos insipides et que sais-je encore. Je ne suis pas obligée chaque matin ou presque d’écrire pour ne rien dire ou si peu, la force de l’habitude du rendez-vous matinal et quotidien sans doute. Et puis quand je serai encore plus vieille que maintenant je pourrai lire que le samedi 7 novembre il faisait une température estivale, certes fort agréable mais un peu fatigante pour l’organisme, j’ai les jambes en plomb.
Posté par porte ouverte à 07:33 - Commentaires [9] - Permalien [#]