30 novembre 2015

Dicker ,Quebert

Pas moyen de me mettre dans la tête que Harry Quebert est une affaire pas le nom de l'auteur. Pas moyen de me mettre dans la tête que Joël Dicker est le talentueux auteur de L'affaire... Pas moyen de me mettre dans la tête que ce jeune homme est né en 1985 et en Suisse. Pour moi il est Harry Quebert auteur américain  dans la mouvance des Douglas Kennedy et John  Irving, il vit dans le New Hampshire et a bien sûr une vie de couple un peu tendue. Bon faudrait quand même que je mette un peu d'ordre dans tout ça et me... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:16 - Commentaires [17] - Permalien [#]

28 novembre 2015

Les couleurs de la fierté et de l’hommage.

    Le vieux drapeau que mon grand-père portait fièrement aux manifestations des anciens combattants et résistants a repris du service hier matin malgré quelques trous il flottait avec une élégante nonchalance. La dernière fois que Bon papa l’a sorti c’était en 1958, il est mort en 1959 et le drapeau a suivi Bonne maman d’Olonzac à Tuchan, de Tuchan au village où il est rangé depuis 1971 dans le placard de ce que nous appelons la chambre de bonne ou la chambre aux hortensias. Hier il y avait dans la rue 3 drapeaux,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [18] - Permalien [#]
27 novembre 2015

Objets de famille.

Je subis de plein fouet actuellement une véritable tyrannie de la part des objets que je fais passer d’une maison à l’autre. Il y a 2 catégories, les « de famille » et les « pas de famille » Les « de famille » se divisent ensuite en « je l’ai toujours connu » ou « je ne sais plus d’où il vient » Autres catégories, les « j’aime ou c’est moche, cassé » Arrive en dernier le dernier choix le plus difficile car les objets tout inanimés soient-ils finissent bien souvent par... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:15 - Commentaires [15] - Permalien [#]
25 novembre 2015

Attention ça déménage !

    Puisque les voleurs ont eu la délicatesse de ne pas toucher aux meubles, bibelots ni aux tableaux et comme à dit ma filleule l’autre jour en jetant un regard circulaire « Chez Béatrix y a rien de pourri » j’opère quelques changements chez  nous. Pour cela il faut avoir des jambes solides, des bras de déménageurs et un esprit affûté pour ne pas se mélanger les cartons, sacs poubelles, c’est fou comme les « à jeter, à garder, à vendre » se ressemblent, surtout en fin de journée quand la... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:48 - Commentaires [19] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Ah les hommes.

En 50 ans de mariage Maky ne m’a jamais dit « Ma mère, elle, faisait comme ça » sur un ton de reproche, jamais et pourtant il aurait eu de quoi avec mes nombreuses incompétences culinaires notamment face au cordon bleu qu’est ma belle-mère. Non jamais ! L’exemple à suivre qu’il me donne est depuis quelques temps celui de sa fille, il prend un air extasié quand il met le nez dans la gelée de coing ou autre confiture et depuis que Fu est venue il y a 15 jours et nous a fait un poulet rôti parait-il formidable il ne jure... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:33 - Commentaires [23] - Permalien [#]
22 novembre 2015

Complètement à côté du temps.

  15 jours sans Sister, pour ça j’ai bien la notion du temps mais pour le reste c’est plus confus. Ce matin il m’a fallu quelques minutes pour comprendre que Fu et Eugénie sont reparties la semaine dernière, il me semble que ça fait bien plus longtemps. J’ai vu aussi sur le calendrier qu’aujourd’hui c’est la Ste Cécile. Bonne fête ma chérie, j’ai vu aussi que le Beaujolais nouveau était arrivé, pour une fois ce non évènement n’a pas fait la une des journaux. De tout cela j’en conclus une fois encore que le temps galope ou se... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:49 - Commentaires [11] - Permalien [#]

21 novembre 2015

Maintenant je peux.

    6 ans après le décès de maman je peux  finir de m’occuper de sa garde-robe. Sister ne voulait pas que je touche aux chaussures ni aux sacs. Et bien croyez moi ça va faire de la place. Finalement je suis peut-être passée à côté d’une vocation : Rangeuse professionnelle et sur mes cartes j’aurais mis : Où passe Mab la pagaille trépasse.
Posté par porte ouverte à 07:20 - Commentaires [23] - Permalien [#]
20 novembre 2015

Qui ?

Et maintenant qui va me dire : « Tu as oublié de mettre le rouge à lèvres » «  Tu sais que tu es en chaussons » au moment de sortir. Avec qui pourrai-je parler de maman en tant que fille ? Quand j’ai dit la semaine dernière qu’elle ne me dirait plus « Mais tu vas bien le jeter un jour ton vieux gilet » Maky a voulu prendre le relais. En vain j’ai déjà perdu ma sœur je ne vais pas perdre en plus mon cher gilet informe, taché qui me sert à essuyer les meubles quand je suis au téléphone. Une... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:06 - Commentaires [22] - Permalien [#]
19 novembre 2015

Aller vous lire.

Aujourd'hui je vais passer chez vous rattraper mon retard de lecture et tenter des commentaires un peu mieux que d'habitude.
Posté par porte ouverte à 08:41 - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 novembre 2015

Et ça continue encore et encore.

J’ai la télé et la radio allumées, je constate qu’à Saint- Denis il fait plus clair que chez moi, les évènements depuis vendredi 13 se télescopent et occultent parfois ce qui en ce moment fait mon quotidien et je me dis qu’au moins Elle n’aura pas vu toute cette horreur. Tous vos commentaires si compatissants à mon égard m’encouragent à tenir le coup, à me reposer. Rassurez-vous la tache immense que nous prenons à bras le corps m’empêche de me laisser aller à des idées noires et je suis heureuse de faire des choses pour Béatrix. ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:50 - Commentaires [18] - Permalien [#]