04 novembre 2015

C’est une page qui se tourne…

    En décembre 1969 maman et Sister ouvrent un magasin d’antiquités et cadeaux neufs dans le village. Très vite ce petit endroit devient  le dernier salon où l’on cause, confidences, petits potins, les femmes viennent y déposer parfois aussi leur mal être, une tasse de thé remet du baume au cœur et comme maman et Sister sont de redoutables vendeuses rares sont celles qui sont reparties sans rien. Très vite les clientes sont devenues des amies, la confiance s’est installée d’elle-même, c’est l’époque où les... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:05 - Commentaires [17] - Permalien [#]

03 novembre 2015

Rien à signaler ou presque.

Quelques rangements, des nouvelles des petits, Eugénie à fond dans une période fille, Victor en galère avec la SNCF, travaux sur la ligne jusqu’au 11 décembre, tension oculaire normale pour FU après son coup de laser, tant mieux elle fera l’autre œil dans quelques temps. Les feuilles mortes se ramassent au râteau, plus pratique que la pelle n’en déplaise à Prévert, il reste encore quelques jours à l’arbre rouge pour  se déplumer et ce sera fini pour cette année.
Posté par porte ouverte à 08:04 - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 novembre 2015

L’été en novembre.

   A la fin des années 70 nous habitions en Algérie, la journée d’hier m’a fait penser par sa luminosité et température à l’automne là-bas qui n’en est pas vraiment un, les saisons n’y sont pas autant marquées qu’au-dessus de la Loire. Le vendredi qui est notre dimanche nous allions pique-niquer sur la plage de Boumerdès, la mer était un peu froide mais pas question de ne pas se baigner, enfin moi surtout. Oui la journée d’hier avec ses 24° fut bien agréable pour terminer le travail au jardin.
Posté par porte ouverte à 07:36 - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 novembre 2015

Une bonne équipe.

Je coupe, il taille, nous ramassons ou bien je taille il coupe et il ramasse. Le potager est de nouveau envahi, il va falloir brûler et faire ainsi de la place pour mes prochaines tailles. Donner de l’air, de l’espace, restructurer certains coins du jardin colonisés par le chèvrefeuille, supprimer, ajouter, faire des listes, commander les rosiers, acheter du terreau, de la terre de bruyère, rayer la liste, la recommencer, admirer les  teintes fauves dorées des feuilles le matin et les chercher l’après-midi, plus une seule sur... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [10] - Permalien [#]