20 janvier 2016

Janvier meurtrier.

En remontant les jours j’ai essayé de dénombrer les morts de janvier, la plupart, pas tous, avait largement dépassé les 80 ans, d’autres souffraient de ce que l’on appelle pudiquement et hypocritement une longue maladie. Hier la journée a commencé avec Michel Tournier et s’est terminée avec Ettore Scola, sans doute se sont-ils retrouvés Hôtel California. Wikipedia tient à jour le détail de cette hécatombe. Et me vient aussitôt à l’esprit l’inévitable « on est peu de chose tout de même »
Posté par porte ouverte à 07:55 - Commentaires [19] - Permalien [#]