Hier soir une fois de plus j’ai fait confiance à la BBC et à Arte.

Wolf hall relate l'ascension de Thomas Cromwell, coups bas, trahisons, meurtres certes mais surtout décors splendides, costumes époustouflants, l’esthétisme est partout, scènes d’intérieur filmées à la bougie et l’esprit Caravage présent dans chaque prise de vue, j’en redemande d’autant plus qu’Henri VIII est interprété par Damian Lewis que j’aime beaucoup depuis Homeland.

 

Maman qui aurait eu 93 aujourd’hui aurait adoré et Sister l’aurait sans doute regardé en replay.