30 avril 2016

Hier, aujourd’hui, demain.

Hier vendredi je me croyais samedi et bien sûr aujourd’hui le temps fait du sur place, si le temps, pas celui qui passe trop vite, celui qui est parfois clément, parfois détestable, y met du sien  demain devrait être une journée des plus agréables. Finalement cette notion de temps est tout à fait relative l’important n’est-ce pas de vivre l'instant présent intensément même si ce moment-là est celui où on sort la poubelle.
Posté par porte ouverte à 07:17 - Commentaires [10] - Permalien [#]

28 avril 2016

Drôle de rêve !

Je regardais le jardin s’éveiller doucement quand je me suis rendue compte que quelque chose clochait. Les insectes faisaient du gigantisme et formaient des nuages épais, les oiseaux étaient si grands et lourds qu’ils pouvaient à peine voler. Un rapide coup d’œil inquiet à mes jambes et bras, dommage je n’avais pas pris un cm. En fait pas trop déçue, un jour j’ai fait l’expérience de jouer à la grande perche, juchée sur un tabouret j’avais gagné 25 cm, et bien franchement 1m75 ce n’est pas forcément l’idéal, vue dégagée sur le... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:37 - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 avril 2016

Comme hier.

Froid et soleil. Je démarre la journée avec un pull et 3 gilets, au fur et à mesure de mes occupations je me « dépiaute » en semant les différentes pelures sur le premier dossier de siège à ma portée. Vers 17h bien qu’il fasse grand jour, comme en hiver j’empile à nouveau les couches de laines et /ou synthétiques ces dernières étant souvent bien plus chaudes que la laine et bien sûr par grand grand froid rien ne vaut un bon vieux cachemire, bien usé mais si confortable.
Posté par porte ouverte à 07:07 - Commentaires [12] - Permalien [#]
26 avril 2016

Braver le froid.

    Non pas question de faire mon tour de jardin harnachée comme en hiver, juste une petite laine et… Mince fait pas chaud du tout, les tulipes semblent du même avis, je jette un coup d’œil au cerisier, ce n’est pas le moment qu’il ramasse un coup de gel, d’un autre côté le manque de cerises ne priverait que les corbeaux et les merles, pour le peu que ces barbares nous laissent, il peut bien geler ! Je frissonne et rentre la tête dans les épaules, enfonce les mains au fond des poches, le gilet de printemps n’est... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [12] - Permalien [#]
25 avril 2016

Le jeu de lakévio.

Août 1999 jour de l’éclipse  18h30 Mario le plagiste commence à ranger les parasols et matelas, dommage c’est presque la meilleure heure je flemmarde encore un peu, demande à Arthur de sortir de l’eau, il sait que la plage va fermer mais que demain tout sera comme aujourd’hui, l’éclipse du soleil en moins. Ce soir nous emmenons le jeune homme de 3 ans au restaurant, et chose promise au manège. La nuit est tombée depuis longtemps le manège est à 2 pas de la plage, le bruit des vagues intrigue Arthur, il s’avance un peu et... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:33 - Commentaires [17] - Permalien [#]
24 avril 2016

Réaliser un cerf-volant avec rien ou presque.

    Matériel indispensable : Des enfants débrouillards. Baguettes de bois, la forêt entoure le pensionnat, rien de plus facile. Papier pas trop fin, les couvertures bleues des livres et cahiers feront l’affaire. Colle, celle de la classe sera subtilisée adroitement et remise en place tout aussi discrètement Ficelle, un coup de canif pour couper une maille du pull et le détricotage fournira une belle pelote Les lingères auront beau rouspéter chaque année, rien n’y fera les pulls* seront joyeusement mis à mal. ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:22 - Commentaires [9] - Permalien [#]

23 avril 2016

Jeux de garçons.

  Je me suis réveillée en faisant la liste de mes jeux d’enfance. Drôle d'idée... La petite guerre, aux cow-boys et aux indiens, les billes avec circuit de tour de France creusée dans la terre sous les sapins. Faire un cerf-volant et éventuellement le faire voler, grimper aux arbres, tirer au lance-pierre, taper du pied dans un ballon, attraper des lézards, collectionner dans les poches des hannetons et bien d'autres encore, inutile de me creuser la tête pour chercher un jeu de fille, y a pas. Maman a bien tenté pour un noël... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:31 - Commentaires [12] - Permalien [#]
22 avril 2016

Petits bonheurs du vendredi.!

L'été c'était hier, chaud juste comme il fallait, pas trop pour ne pas décourager les jardinières d'arracher les mauvaises herbes, en particulier celles qui s'accrochent aux vêtements. Observée de pas très loin par le trio de canards, oui toujours vivants et bien installés, ils me regardent du coin de l'oeil jouent les effarouchés mais sont toujours là. De temps en temps nous trouvons un oeuf cassé, n'avons jamais vu la cane couver, tout ceci est bien mystérieux. La glycine est en retard, la clématite à l'heure, le prunus moins... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:48 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
20 avril 2016

Ciel bleu, soleil chaud, presque la campagne.

Bien fous ceux qui ne restent pas confortablement chez eux quand ils le peuvent... Cinq heures maussades passées dans la maison d'autrui...quatre chevaux et quatre domestiques ne servant à rien qu'à amener cinq pauvres créatures grelottantes et désoeuvrées dans des pièces glacées où elles se retrouvent en plus mauvaises compagnies que chez elles. Jane Austen Emma J'aurais pu faire mienne quelques fois la première phrase  mais certainement pas hier. Merci les amis. Notre fier destrier nous a ramené à la maison en prenant... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 avril 2016

Etourderie

Devons-nous nous méfier d'un ami qui vous invite à déjeuner mais vous donne une mauvaise adresse? Rectification faite je me demande si ... La suite demain, peut-être!
Posté par porte ouverte à 07:38 - Commentaires [15] - Permalien [#]