22 juin 2016

C’est un comble !

Arrière petite-fille de conservateur de musée, fille et sœur d’antiquaires, moi--même dans le métier en revenant d’Algérie j’ai toute ma vie ou presque porté, déménagé, livré, vidé des maisons de leurs meubles et objets, aucune armoire normande ne m’a fait peur, aucun décapage ne m’a rebuté et me voici aujourd’hui avec 180 m2 vide de bois vernis, plaqué ou massif. Et il faudra bien quand les travaux de rénovation seront terminés dans 5,6 mois, un an passer à l’étape d’acheter quelques meubles  indispensables, j’ai horreur du... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 10:11 - Commentaires [15] - Permalien [#]