31 août 2016

Récapitulatif.

En août les 4 sont venus, bien agréable d’avoir à nouveau la maison pleine de rires, cris et  de « Maaaaaaaaaaab c’est Henri qui m’embête ». Ils ont bien travaillé aussi. En août j’en ai fini avec les cartons, ouf. En août Maky a continué les démarches en tous genres, rien n’est simple mais tout suit son cours normalement en attendant la seconde visite des experts le 12 septembre. En août il a fait chaud, parfois très chaud, parfait pour sécher les murs moins bien pour le jardin qui par endroits prend un air... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:48 - Commentaires [7] - Permalien [#]

30 août 2016

Bientôt la rentrée

Septembre 1946 j'ai 2 ans, prête pour l'école. Je vais hurler de désespoir ou  de colère toute la matinée mais à 2h j'étais pressée de repartir en classe.  
Posté par porte ouverte à 08:20 - Commentaires [8] - Permalien [#]
29 août 2016

Varier les plaisirs.

Des agrafes résistantes le matin, des herbes inesthétiques bien enracinées l’après-midi arrachées avec jubilation et la journée comme toutes les précédentes a filé comme l’éclair de l’orage qu’il n’a pas fait. Aujourd'hui faudrait qu'il pleuve et pas 3 gouttes comme hier matin. Inspection de la terrasse ce matin, l'euphorbe me donne bien des satisfactions, les belles de nuits clandestines aussi, leur place est sous le sapin mais il y en a toujours quelques unes qui arrivent à cet endroit.  
Posté par porte ouverte à 08:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 août 2016

Un mari attentionné.

Hier soir je lui demande de me préparer les outils nécessaires à l'arrachage des agrafes. Ce matin le couvert du petit déjeuner était mis, pince et tournevis retravaillé par l'homme pour me faciliter la tache. J'explique: Au rez de chaussée les murs étaient presque tous tendus de tissus, que j'ai arraché car même si ça ne se voyait pas trop avoir baigné 5 jours dans une eau pas très claire, pas bon pour la santé. Donc le tissus s'arrache assez facilement mais les milliers d'aggrafes restent dans le plâtre...
Posté par porte ouverte à 07:28 - Commentaires [14] - Permalien [#]
26 août 2016

Si près le Loing.

En face de la maison coule le Loing, en principe, mais cette année étant celle des "jamais vu ça" après avoir abondamment débordé le 1er juin il ne coule pratiquement plus, presqu'à sec il laisse voir combien il est sale, peu ou mal entretenu, même les cygnes et canards n'y retrouvent pas leurs petits. La nuit je ne l'entends plus couler, ça me manque.
Posté par porte ouverte à 06:30 - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 août 2016

Rouler toute la nuit.

    Hier soir nous revenions d’une piscine-pizza partie chez nos amis MKA, fenêtres ouvertes dans la voiture nous étions passés de 38°7 à 28°, peu de circulation, bref nous aurions pu rouler toute la nuit. Même sensation que lorsque Fu était petite et nous bien, bien plus jeunes quand nous roulions de nuit vers la mer. Fu bien installée à l’arrière, sur un lit de matelas, coussins à 1000 lieux des normes de sécurité actuelles. Le temps de s’endormir elle se réveillait au petit matin à notre arrêt petit-déjeuner et... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:22 - Commentaires [16] - Permalien [#]

24 août 2016

Petit à petit.

     La machine à coudre donnée par Archimamie il y a 10 ans a péri dans l’inondation en compagnie de l’agrafeuse, un de mes outils favoris avec le sécateur, et du fer à repasser. Mes indispensables en somme. Hier c’était Opération machine à coudre, je savais bien que je ne retrouverai pas la fabrication et par là même la qualité des années 70 mais la légèreté  de ma nouvelle copine est surprenante. Compte tenu de mes besoins, ourlets, rideaux, coussins et autres bricoles ce sera bien suffisant. Je l’étrenne... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 09:53 - Commentaires [9] - Permalien [#]
23 août 2016

Vieilles photos.

10 octobre 1980, jour où la terre a tremblé à El Asnam Fille Unique était en camp scout depuis la veille, nous parents indignes étions à la plage, pique-nique traditionnel du vendredi. Les informations circulaient moins vite qu’aujourd’hui c’est en allant chercher Fu et ses amies que nous avons appris la catastrophe. 3000 morts. El Asnam était à 200 km de chez nous, pas assez éloigné pour que nous ne sentions pas les secousses certes atténuées, quand j’entendais le lustre du salon cliqueter je savais qu’une réplique allait encore... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 août 2016

En panne.

Je n’ai pas aimé la journée d’hier, en manque d’énergie je me suis traînée tout au long de ce dimanche, à part équeuter 1 kilo de haricots verts et remettre les lits des enfants en état je n’ai strictement rien fait jusqu’à 18h moment où prise d’une envie soudaine j’ai fait baisser, un peu, le tas de repassage. Aujourd’hui sera plus agréable la coiffeuse vient nous couper les cheveux, instantanément nous aurons 10 ans de moins pour quelques semaines et ça c'est bon pour le moral.
Posté par porte ouverte à 07:15 - Commentaires [10] - Permalien [#]
21 août 2016

Aller à Nohant.

Sur la 5 il y a une émission que je ne loupe pas, Une maison un artiste, trop courte, mal programmée comme souvent quand la qualité est là. Hier soir à 20h nous étions conviés chez George Sand. J’aime pénétrer dans l’intimité des artistes, voir les palettes du peintre chez Renoir à Cagnes reste pour moi un émouvant souvenir ainsi que  l’auberge des impressionnistes à Barbizon ou la maison de Rosa Bonheur à By Tommery. Dans nos projets d’escapade quand la vie normale aura repris son cours il y a la visite de la maison de Colette... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:20 - Commentaires [16] - Permalien [#]