30 septembre 2016

Et vous, vous bougez ou pas?

Née en 1944 j’ai connu bien des façons de téléphoner, le premier appareil que nous avons eu à nous, Maky et moi, après avoir attendu des mois a été installé à la maison en 1972 ou 73, je ne sais plus. Téléphone moderne à cadran, j’adorais le bruit que ça faisait en tournant le cadran. Installé dans l’entrée avec une chaise pour les bavardages un peu long je n’imaginais même pas ce qui allait suivre. La fin des années 80 a vu arriver les téléphones sans fil et c’est à ce moment que la grande déambulation a commencé. Fini les... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:46 - Commentaires [12] - Permalien [#]

29 septembre 2016

La vie reprend peu à peu.

Mardi la coiffeuse-voisine a ouvert son salon entièrement refait après presque 4 mois de galère, aujourd'hui le boucher-presque-voisin reprend du service, ouf pour lui et pour nous. Ce matin je vois et j'entends la livraison de farine se faire chez le boulanger lui aussi notre voisin. Vivement sa tradition à nulle autre pareille. Ma rue va donc passer du grand sommeil à une animation bien agréable, j'ai même hâte de raler parce qu'il n'y aura pas de place pour se garer mais ça hélas ce n'est pas pour tout de suite. Les occupants des... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:46 - Commentaires [11] - Permalien [#]
28 septembre 2016

D'Aristote à Monet.

Lire deux livres en même temps ne me gène pas du tout et dans le cas présent peu de chance de se mélanger les pinceaux. Le livre commence avec Bazille qui descend du train à Gien et poursuit sa route à pieds en traversant le Gâtinais. Peut-être est-il passé devant chez moi, ce qui est peu probable pour Aristote et Alexandre.
Posté par porte ouverte à 08:43 - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 septembre 2016

Vendangeuses.

Les asters que nous appelons vendangeuses sont pile à l'heure, j'aime l'exactitude de la nature. Les vendangeuses vont côtoyer les phlox encore nombreux  durant quelques jours.     Merci à toi Maé pour ton billet sur le raisin d'amérique. Hier armée d'une bêche j'ai fait passer de vie à trépas, non sans difficulté, celui qui s'était installé au printemps, venu de je ne sais où.   Encore une remorque archi pleine, un jour tout le jardin sera propre...    
Posté par porte ouverte à 07:38 - Commentaires [10] - Permalien [#]
26 septembre 2016

Faut pas se géner!

Hier matin pendant que Paris était partiellement sans voiture afin de diminuer la pollution un avion a largué des tonnes de carburant au-dessus de la forêt de Fontainebleau... Il semblerait que cela n'aurait aucune incidence sur le massif forestier, si on le dit moi je veux bien. J'espère que mon jardin a été épargné parce que vue d'avion je ne suis pas très loin.
Posté par porte ouverte à 07:44 - Commentaires [10] - Permalien [#]
25 septembre 2016

Blanc, vert ...

Le blanc de l'été a viré au vert, cette année aucun orage n'est venu semer la pagaille dans les anabelles, aucune tête penchée ou pire cassée, il faut dire que ma protection en tuteurs-chevaux de frise si elle ne permet pas de s'asseoir et gène Eugénie en roller est particulièrement efficace. D'ici peu, de vertes les grosses boules vireront au marron et une fois coupées me serviront à protéger quelques plantes du gel. Ainsi va la vie d'un jardin qui se prépare pour le froid et la grisaille.    
Posté par porte ouverte à 07:58 - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 septembre 2016

Une fois de plus…

Mais pas encore une fois de trop j’ai regardé hier soir Légende d’automne,  tirée d’une nouvelle trop courte de Jim Harrison. J’ai déjà repéré que ce soir sur Arte Wallander revient dans L’homme inquiet* mais là j’ai un doute, comment faire de ce magnifique roman un téléfilm de qualité, je crains d’être déçue.   *Encore un livre à mettre dans ma bibliothèque idéale quand j’aurai retrouvé ma vie d’avant.
Posté par porte ouverte à 07:40 - Commentaires [11] - Permalien [#]
22 septembre 2016

Je ne vous dis pas tout.

  Nôtre Goût adoré comme il aime à s’autoproclamer écrit dans son billet d’hier qu’il a l’impression de lire un rébus lorsqu’il passe chez moi, c’est peut-être vrai et j’espère que cela ne vous rebute pas trop. Mais lui quand il joue les Baedeker pour notre plaisir il ne nous dit pas tout non plus. A vous je peux le confier pondre quelques lignes insignifiantes presque tous les jours est un excercice difficile qui demande un triturage de méninges épuisant. Tentée depuis quelques mois d’abandonner ce blog je ne m’y résous pas... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:41 - Commentaires [22] - Permalien [#]
21 septembre 2016

Recyclage.

Hier j’ai tenté l’expérience de la vie en vert, vert comme le thé matcha  que l’on recommande de boire froid et qui dit-on a un goût subtil sans parler de tous les bienfaits qu’il est censé procurer. Première tasse hier, froide, rien senti, ça c'était le 21 septembre 2015. Ben quoi j'ai le droit et puis c'est la mode et c'est bien pour la planète. Je voulais juste savoir ce qui s'était passé il y a un an, pas grand chose, je suis un peu en avance pour le jardin mais je préfère on ne sait jamais... Depuis mon... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:33 - Commentaires [10] - Permalien [#]
20 septembre 2016

Satisfaite.

J’ai entamé les travaux d’entrée dans l’automne au jardin, munie, armée plutôt de mes grandes cisailles j’ai taillé les grands plumeaux (j’ignore leur nom) quand la fleur jaune qui dure tout l’été se transforme en plumeau j’ai hâte de m’en débarrasser. Et sans y laisser un morceau de doigt ! J’espère faire de même aujourd’hui, en principe de ce côté du jardin j’en ai pour une bonne semaine de taille et nettoyage.
Posté par porte ouverte à 06:49 - Commentaires [11] - Permalien [#]