30 octobre 2016

Le jeu de Lakévio.

Le noir me va si bien. Je m'ennuie, toujours ces histoires de bonnes, de réceptions, de toilettes, d'amitiés qui se défont aussi vite qu'elles naissent,  de médisances, mon dieu qu'elle est futile, je ne sais pas pourquoi je continue à la retrouver tous les jours dans ce parc. Je préfère le parc Monceau. Pas moyen de placer un mot elle débite ses banalités à un rythme si rapide que je n'arrive pas à lui raconter ce que je viens d'apprendre, d'ailleurs ça ne l'interesserait pas le moins du monde, elle n'a jamais ouvert un... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:54 - Commentaires [11] - Permalien [#]

29 octobre 2016

Grrrrr

Décidément mab tu râles tout le temps. Ah parce que tu crois qu’une journée de grisaille, au mieux, qui va se traîner une heure de plus ce n’est pas une bonne raison. Mais enfin dormir… Ben voyons attendre une heure de plus pour se lever, pas humain ! Je déteste ce qui se prépare.
Posté par porte ouverte à 07:19 - Commentaires [15] - Permalien [#]
28 octobre 2016

L’ultime.

   « Ma maison a brûlé par une nuit d’automne. » Et l’auteur décrit le sentiment d’impuissance qui envahit son personnage principal face au désastre,  à la désolation devant la perte certes de l’indispensable mais surtout des petits riens sans importance aux yeux d’autrui et qui font une vie. Il a tout perdu sauf une botte en caoutchouc, fabrication suédoise et non pas chinoise. J’avais raison d’attendre ce livre, je savais qu’il répondrait à beaucoup de mes interrogations. Bon je retourne à ma... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:25 - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 octobre 2016

Patience, impatience.

5 mois, je savais que ce serait long, qu’il faudrait patienter. Il y a eu tant de choses à faire, défaire, nettoyer, trier, donner, jeter que le temps ne m’a pas semblé si long et puis il faisait encore beau et chaud il y a peine 15 jours, 3 semaines au plus. Depuis une semaine il fait froid, la nuit tombe vite, le jour peine à se lever, l’humidité s’installe et je compte les jours qui me séparent de l’installation de la chaudière, 6 petits jours. 5 mois avec les murs à nu, les lézardes, les meubles rescapés vides, les pas et les... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:01 - Commentaires [17] - Permalien [#]
26 octobre 2016

Agacée une fois de plus !

  Aujourd’hui j’attends que ERDF revienne booster le Linky car depuis vendredi qu’il est installé il disjoncte dès que je mets en marche grille pain ou bouilloire électrique, je précise bien OU pas ET. Notre vieux compteur supportait sans problème que tous les appareils électriques fonctionnent en même temps, la rançon du progrès sans doute… Linky est « communiquant » qu’est-ce que j’en ai à faire moi, quand je l’insulte il ne répond même pas !
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [11] - Permalien [#]
25 octobre 2016

La surprise.

2 jours et demi avec Fu et Eugénie. Si on m'avait dit qu'un dimanche nous ferions toutes les 3 un atelier couture... Eugénie a 10 ans Elles repartent dans 1 heure. C'était court mais très chouette.
Posté par porte ouverte à 07:17 - Commentaires [18] - Permalien [#]

22 octobre 2016

Couleurs fauves.

Les oranges, bruns et rouges se juxtaposent avec les dernières couleurs de l'été, encore une averse ou deux et les vendangeuses seront bonnes à tailler. Et maintenant se pose la question primordiale: Dans un an où serons-nous, ici ou alleurs, alors au cas où nous aurions de la chance je fais des listes de plantes à emmener. Faut bien s'occuper l'esprit.
Posté par porte ouverte à 06:51 - Commentaires [12] - Permalien [#]
21 octobre 2016

Les jours diminuent.

De plus en plus et je n’aime pas du tout, les feuilles tombent et Maky n’aime pas les ramasser, ben à part ça on va dire que tout va bien. Je vais répondre à certains commentaires ici. Le jour où nous aurons la chance de vendre la maison ce ne sera pas pour changer de région, d’abord parce que Maky a encore sa maman, pas question de s’en éloigner. Ensuite se rapprocher de FU ? Rien ne dit qu’elle restera là où elle est. Et pour finir,quitter la région où nous vivons depuis tant d’années, quitter nos amis même si à notre âge... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:38 - Commentaires [11] - Permalien [#]
19 octobre 2016

Une page se tourne, une de plus.

Il y a 45 ans et 1 mois tout juste nous achetions la maison à coups de paraphes et signatures. Hier nous avons signé le mandat qui va permettre aux 2 agences choisies de nous trouver l’acquéreur idéal. Devenue depuis le décès de Sister trop grande pour nous 2 nous savions bien qu’un jour il faudrait la quitter cette grosse baraque mais j’avoue qu’hier au moment de signer je n’étais pas très très bien.
Posté par porte ouverte à 07:31 - Commentaires [27] - Permalien [#]
18 octobre 2016

mes grands moments de solitude.

  Dans ma vie d’avant les inondations j’étais en possession d’une belle collection de feuilles de papier de verre, tous les grains du zéro au plus gros, pour tous les cas de figures de mise à nu de tous types de bois. Bien sûr l’eau est passée dessus. Un grand moment de solitude m’attendait au rayon ponçage du magasin de bricolage, je cherche encore le papier de verre, grain fin. A la place on me propose du papier céramique en 3 grosseurs de grains seulement, la cale « indispensable qui va avec » pour aller gratter... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]