Merci à toi clanouka.

Ton billet enquête conso sur les oreillers a réveillé en moi l'urgence de me séparer, douloureusement, de mon compagnon de nuits qui je dois bien l'avouer était plus que fatigué.

 Ma tête repose maintenant  sur un 60x11x13 bien dur et qui soi-disant garde en mémoire la forme et le poids de ma tête, elle doit être bien vide car je n'ai pas remarqué un quelconque creux sur l'oreiller, mais bon encore quelques nuits d'adaptation et ce sera bon.