andrew wyeth

Je reviens te chercher.

Non je n'ai pas honte de t'avoir oubliée il y a 15 ans, tu dormais si bien dans ton berceau, si discrète, si sage un si petit bébé c'est bien naturel de l'oublier, après tout je ne t'ai pas laissée toute seule, les voisins étaient juste à 100 mètres et les chiens veillaient sur toi.

Aujourd'hui je suis là, dans un instant j'ouvrirai la porte et si tu me fais la tête, je repars illico, sans toi!

On m'a souvent dit lors de mes voyages que j'étais une mère dénaturée, pas du tout,  je reviens te chercher.