CAM00023

En début de semaine avant le passage de la tondeuse j'ai trouvé presqu'au milieu de la pelouse une morille.

Hier dans une plate-bande moussue 3 morilles me faisaient de l'oeil.

Je n'ai jamais vu ça mais j'entends autour de moi que les jardins inondés en juin se transformaient sans doute de manière éphémère en sous bois producteur de morilles.

Cerisette et son chef non étoilé mais c'est tout comme ont testé hier l'omelette aux morilles, décevante paraît-il, ils me conseillent de faire sécher ma "récolte" une dizaine de jours avant de les manger, à suivre donc.