09 mai 2014

Mais t'étais où Titou?

  ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:01 - Commentaires [15] - Permalien [#]

08 mai 2014

Turlututu ciseaux pointus.

    Zut zut et zut ces jolis ciseaux offerts par maman quand j’ai commencé à broder ont fait une chute fatale pour une lame qui a perdu sont bout pointu. Et sans bout pointu comment défaire une rangée de points ou un seul qui ne donnent pas satisfaction. Faire et défaire ont toujours été les maîtres mots de ma vie en mode  activité  manuelle. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’aime ça mais franchement ça ne me coûte pas du tout. Et quand il faut défaire rien ne vaut le petit bout pointu des ciseaux moins... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:45 - Commentaires [14] - Permalien [#]
07 mai 2014

Au fil des pages.

                                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:03 - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 mai 2014

Plus que 3 semaines…

... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:46 - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 mai 2014

C'est mon enfance qui s'éloigne un peu plus.

Aujourd’hui ma seule amie d’enfance sera enterrée près de Narbonne. Après 10 ans de souffrances, saleté de cancer. Aujourd’hui l’amie de toute une vie de maman assistera donc à l’enterrement de sa fille, chienne de vie qui vous oblige à 92 ans de vivre ça.
Posté par porte ouverte à 06:44 - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 mai 2014

Mignonne allons voir si la rose…

Mignonne je ne suis pas mais tous les jours, plusieurs fois par jour je vais voir le rosier de tous les tracas. Chaque année il nous promet de belles roses mais ses boutons ne sont souvent que mensonges, tiges trop frêles, pousse unilatérale, objet de tous mes soins il me donne bien du souci. Sauf que cette année, sans raison, il semble s’être bien fortifié, de gros boutons sont là et les tiges qui les supportent sont robustes. Peut-être que dans quelques jours en allant lui dire bonjour je verrai une rose à peine éclose la tête... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:44 - Commentaires [12] - Permalien [#]

03 mai 2014

La question incontournable et…idiote.

                                                                                 Pour le week-end si le temps est pourri.. Celle qui est... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [12] - Permalien [#]
02 mai 2014

Je l’ai retrouvé !

    Hier vers 18 h il s’est planté devant moi avec l'air d’avoir fait une bêtise ou de vouloir raconter une blague idiote, au bout de quelques secondes le sourire devint un peu figé, encore quelques secondes et le « Tu ne remarques rien ? » Encore quelques secondes et enfin j’ai constaté qu’il s’était rasé. J’avoue n’avoir pas été très observatrice sur ce coup-là. Je suis ravie d’avoir retrouvé un mari rasé de près, après tout c’est comme ça que je l’ai toujours connu, à part 2 ou 3 épisodes barbus quand... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:27 - Commentaires [14] - Permalien [#]
01 mai 2014

Vive mai !

Avril a cédé la place, il était temps que ce mois annonciateur de printemps, de fleurs, de belles journées se termine, il n’emporte pas avec lui son lot de mauvaises nouvelles distillées tout au long de ses 30 jours, le retour à la case départ n’existe pas sur le calendrier, mais nous pouvons peut-être espérer une accalmie.  
Posté par porte ouverte à 07:56 - Commentaires [11] - Permalien [#]
30 avril 2014

Effacer les traces…

   Et ne plus me chercher d’alibis pour ne pas m’y mettre.  Les murs du salon étaient vraiment poussiéreux et au-dessus des radiateurs les traces noires commençaient à me faire honte. Hier matin après avoir enlevé les dernières poupées, dessins, chaussettes sous la table basse et le vaisseau spatial d’Eugénie j’ai pris mon courage à 2 mains, tiré les meubles, enlever tous les tableaux et bibelots et l’aspirateur dans la 3ième main pour aspirer les murs recouverts de tissus. Un appel à Maky pour décrocher le grand... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [16] - Permalien [#]