28 mai 2017

Ce que durent les roses...

Ma vie serait-elle un chemin pavé de roses? A ramasser la coupe d'hier.
Posté par porte ouverte à 07:07 - Commentaires [10] - Permalien [#]

27 mai 2017

Le cul des hommes.

Elle me connait bien la cousine de Cambridge pour m'envoyer cette belle brochette de fesses. Vivement les grandes réunions d'athlétisme, ah quelle émotion quand Carl Lewis s'élançait pour le 100 m, le gagnait et faisait son tour d'honneur  
Posté par porte ouverte à 09:34 - Commentaires [10] - Permalien [#]
23 mai 2017

Bleu blanc rose.

  La première pivoine encore bien chiffonnée, fleur préférée de Fu. Hier première coupe des roses fanées, un plein seau mais j'ai abandonné au bout d'une heure, trop chaud, je continuerai ce matin. Entre attendre les premiers bourgeons, surveiller les boutons, admirer la floraison quelques jours et se résoudre à enlever les fleurs fanées pour faire de la place aux suivantes, finalement c'est du boulot à répétion jusqu'en octobre.
Posté par porte ouverte à 07:33 - Commentaires [11] - Permalien [#]
19 mai 2017

Parano? No!

A quelques jours de la date anniversaire de ce qui a changé notre vie je ne peux m'empêcher de redouter une nouvelle manifestation de mauvaise humeur des éléments. Hier vers 18h le ciel est devenu bizarre, le vent s'est levé, les oiseaux sont allés se coucher et je me suis mise à la fenêtre, inquiète pour les rosiers et Maky sur la route. Pluie battante presque à l'horizontale, arbres ballotés dans tous les sens, rue tapissée de feuilles, le sapin a résisté jusque là à de  plus grosses tempêtes alors cool mab, cool. Ce... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:56 - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 mai 2017

Tu sais quoi mab...

Non ma chérie dis-moi . "Je ne veux plus être infirmière pour les accidents de la route, je veux aller sur les champs de bataille." J'ignore dans quel film ou livre elle a appris ce terme mais de nos jours on dit plutôt "zone de guerre" Champs de bataille, champs de bataille, je t'en ficherai moi du champs de bataille, tu vas rester tranquillement chez toi à t'occuper de tes enfants et ne pas faire de frayeur à tes parents et grands-parents. Bien sûr je n'ai rien dit de tout ça mais je le pense fortement.
Posté par porte ouverte à 06:24 - Commentaires [13] - Permalien [#]
17 mai 2017

ça gratte.

                                                                            Avant "défrichage" Depuis ma station à genoux et prolongée hier dans les pois de... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]

16 mai 2017

On aurait dit le sud

Tant il faisait beau, bon, chaud mais pas trop, juste bien. Temps idéal pour les plantations, cette année les fleurs de la terrasse, dipladénias et euphorbes seront blanches .
Posté par porte ouverte à 06:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 mai 2017

Merles voleurs.

Merles impatients, merles gourmands laissez-nous quelques cerises car entre vous et les corbeaux nous avons peu de chance d'en manger.
Posté par porte ouverte à 07:55 - Commentaires [11] - Permalien [#]
14 mai 2017

24 minutes chrono...

...même pas, en m'installant au soleil je savais que l'appel du jardinage serait le plus fort .
Posté par porte ouverte à 06:55 - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 mai 2017

Avant hier...

J'ai pris quelques photos afin de suivre l'évolution du jardin 2017, ça c'était avant-hier, hier je suis allée acheter de quoi faire mes potées, à peine revenue et la voiture déchargée l'orage grondait, juste le temps de mettre à l'abri euphorbes, dipladénias, verveines et surfinias. J'attendrais la fin de la pleine lune pour mettre tout ça en terre. Et aujourd'hui par la fenêtre de la cuisine je vois les roses de la terrasse bien mal à point, à couper rapidement. J'espère qu'il a plu suffisament pour arroser et pas seulement... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:25 - Commentaires [8] - Permalien [#]