27 mai 2016

Bambous.

    Quand Maky me dit « viens voir quelque chose au potager » je sais qu’il va me montrer la dernière facétie des bambous. Cette fois ils ont fait fort après avoir franchi la barrière métallique, censée les empêcher de s’étendre par  les racines, ils se sont faufilés sous la plaque en ciment qui sert à passer la brouette pour ressortir à l’air libre plus forts  et vigoureux que jamais. C’est idiot mais à chaque fois que je vois ce cheminement je pense toujours aux prisonniers des camps japonais. Non... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:31 - Commentaires [11] - Permalien [#]

26 mai 2016

Excellent.

Rarement un livre m'a fait me poser autant de questions dont la principale "Et si c'était moi ?" les autres étant, "Que faire en pareil cas?" "Parler, se taire?" Faut-il prendre des arrangement avec sa conscience dans un pareil cas? Je n'ai pas la réponse mais j'y pense.
Posté par porte ouverte à 07:31 - Commentaires [14] - Permalien [#]
25 mai 2016

Mon nouvel ami.

  Après le sécateur et la cisaille voici le désherbeur recommandé par Francelyne. Ni plus ni moins qu’une arme de destruction massive qui laisse une pelouse semblable à un champ de mines, Maky se réjouit déjà de ressemer du gazon, il adore, c’est sa version masculine du raccommodage. Trêve de plaisanterie cet outil est formidable, léger, maniable et super efficace, Francelyne je te remercie infiniment. Sinon what else ? Côté météo c’est moins pire, côté conflits sociaux ça empire, tout va très bien madame la... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:39 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
24 mai 2016

Que d’eau que d’eau !

    Je ne veux surtout entendre dire que les nappes phréatiques sont à sec, avec le déluge ininterrompu de dimanche, ça m’étonnerait fort. Donc dimanche toute l’eau du ciel est tombée sur nous, je n’ose même pas aller voir les tomates qui auront du mal à se remettre de cette douche dominicale, sans compter qu’hier ce n’était guère mieux. Un dimanche qui avait un petit goût de jour de mauvais temps à la mer. Quand une journée entière sans plage nous met d’humeur morose tendance massacrante et qu’une seule chose a le... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:21 - Commentaires [10] - Permalien [#]
23 mai 2016

Le jeu de Lakévio

Lui dire ou pas? Nous deux c'est fini, nous trois devrais-je dire. 1 an de rendez-vous secrets, 1 an qu'il promet de quitter femme et enfants et nous voilà sur ce pont duquel il dit vouloir sauter. Jamais il ne le fera trop lâche. C'est décidé je ne lui dis rien et puis si je lui dis tout et puis non ah zut je n'arrive pas à me décider!  
Posté par porte ouverte à 07:58 - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 mai 2016

Avant l'orage.

    Annoncé à grand renfort de messages d'alertes les orages prévus ont épargné le village, tant mieux. Le ciel de ce  samedi qui devait être estival  de bleu azuréen s'est vite mis au gris. Peu importe j'ai pu sans trop me liquéfier tailler le romarin et continuer l'extermination toute relative des herbes dites mauvaises. C'est mon petit bonheur de jardinière. Comme chaque année j'ai fait quelques photos du jardin pour comparer avec celles de 2015 . Le rosier jaune est bien plus beau cette année,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 12:17 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

20 mai 2016

Anticiper les bons moments.

Hier l’hiver est revenu, on a remis un peu de chauffage , puis l’automne avec le ciel bas et lourd, pas celui de Baudelaire qui pèse comme un couvercle, vers 17h un petit coup de printemps, du bleu au-dessus de nos tête, des hirondelles qui volent haut et soudain, tous aux abris une belle giboulée de mars. Franchement si mes potées faites avant-hier s’y retrouvent j’aurai de la chance. Après cet inventaire météo-jardinier mi-figue mi-raisin j’ai de quoi alimenter mes petits bonheurs de la journée : J’ai pensé à enregistrer... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
19 mai 2016

Rangements saison 1 épisode enième

    En m'attaquant à ce placard je pensais en finir rapidement, beaucoup de livres étaient à donner, certains trop vieux et/ou inintéressants à brûler et la bibliothèque rose des années 1860 à garder. Le problème c'est que j'ouvre, je parcours, lis quelques pages, hésite sur le tas auquel je destine le livre et pour finir je garde, en attendant bien sûr , attendre mais quoi? C'est comme ça que Le nouveau savoir-vivre de 1941 m'a fait perdre un temps précieux mais j'en ai ressorti quelques pépites. Au chapitre... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
18 mai 2016

Sauvée par elle

En manque total d'inspiration le sms est arrivé à point. Eugénie dans ses évaluations : « Donne une expression similaire à mangeable » Elle a répondu « endives au jambon »  
Posté par porte ouverte à 07:21 - Commentaires [19] - Permalien [#]
17 mai 2016

Pour Lakévio et Marie-Ange

Je sais qu'elles aiment la vaisselle Digoin, petit clin d'oeil avec cet éléphant-carafe ramené de chez sa maman par Maky. Comme moi il est poursuivi par les " je l'ai toujours connu chez mes parents" et bien sûr les générations suivantes pourront aussi le dire... ou s'en débarrasser.  
Posté par porte ouverte à 06:58 - Commentaires [12] - Permalien [#]