20 mars 2016

Daaaaaaaaaaaaaaaaallas.

  Comme chaque année avec la même régularité que les impôts ou le 25 décembre le trio infernal a atterri dans le jardin. Je ne sais pas si ce sont les mêmes canards mais si ce n'est pas le cas ils se sont passés le mot sans doute. Donc JR Bobby et  la pauvre Sue Ellen sont de retour, pour le moment rien à dire ils se tiennent correctement, l'heure de prendre d'assaut à tour de rôle une Sue Ellen pas toujours consentante n'a pas encore sonné. Hier ils se sont contentés de manger les graines des oiseaux. Leur... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

19 mars 2016

Veinarde!

Premier goûter au soleil pour Eugénie, ben moi aussi hier j'aurais pu le faire, seulement je ne goûte pas! Recevoir cette photo était mon petit bonheur du jour.  
Posté par porte ouverte à 07:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
18 mars 2016

Au soleil.

                                                                     Glycine le 24 avril 2015*   A cette saison je choisis l’endroit de désherbage dos au soleil cet été ce sera le contraire,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 mars 2016

Même pas de titre.

Et bien voilà ça fait une bonne vingtaine de minutes que je commence une phrase, bien plus longtemps que les sujets se pressent dans ma tête et au moment de passer à l’écriture, tout fout le camp ou bien c’est moi qui décide de rayer d’un trait toutes velléités d’aborder le sujet dit sensible. Tout ça pour bien sûr faire croire que l’inspiration était au rendez-vous, mais non rien rien rien de rien. Ah j’ai quelque chose à dire, je viens d’entendre qu’il faisait 2° à Montélimar ce matin, j’espère que Victor est bien couvert et que... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
16 mars 2016

Nourritures terrestres et plus.

J'ai la grande chance d’habiter côté rue à 30 mètres du boulanger et côté jardin à 100 mètres à peine de la bibliothèque. Bibliothèque où je me sens un peu chez moi parce que maman y a travaillé plusieurs années, le nombre de retraités mâles a considérablement augmenté quand elle y était. Il faut dire qu’elle pouvait « vendre » n’importe quoi, un tailleur de femme à un  réfugié espagnol pendant la guerre, ou un auteur réputé difficile à un fan des OSS 117. Long préambule pour dire qu’hier la pêche a été bonne, sans... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
15 mars 2016

Merci Eugénie.

Invention d'une nouvelle notion temporelle d'Eugénie: 4 h et demi du matin?  Non 4 h et demi du goûter. Le soleil brille jardinage au programme.
Posté par porte ouverte à 07:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

14 mars 2016

Le jeu de Lakévio.

Lundi, c'est à notre tour d'avoir les honneurs des blogs, je me demande bien ce qu'elles auront trouvé à dire sur nous les mamies. J'espère que personne ne parlera de mon fessier rebondi, David aurait pu le gommer un peu. Bon c'est pas tout ça mais je m'ennuie maintenant, Degas et ses danseuses, y en a que pour lui ici,  et puis j'ai une envie pressante, ne jamais boire de café avant une exposition. Mais qu'est-ce qu'elle à me regarder la flamboyante à côté de moi, elle me drague ou quoi? Je ne bouge pas, j'attends... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:27 - Commentaires [14] - Permalien [#]
13 mars 2016

Comme chaque année.

Maky sur l'érable perché tient en ses mains l'outil parfait pour tailler . Mab parfait petit grouillot au service du Maky perché, plie, coupe en 2 ou 3 les longues branches tombées à terre, fait des fagots et remplit la remorque. Répétitifs les travaux au jardin mais jamais pareils et satisfaction du devoir accompli. A 17 h je me rentre, mets l'eau pour le thé à chauffer et convoque sur l'écran Madame la ministre et son mari. Mais quel sale type ce mari, tous les défauts et non des moindres!
Posté par porte ouverte à 07:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
12 mars 2016

Les vieux os au chaud.

Réchauffer le corps et le moral au soleil,  y ajouter quelques coups de sécateur, un désherbage sévère de la plate-bande des iris, un constat résigné mais pas découragé  sur le travail à fournir et voilà la mission du jour. Vers 16h30 la fraîcheur s’installait, le soleil quittait le jardin, moi aussi. J’avais de quoi remplir la fin d’après-midi, Le mari de la ministre en replay sur Arte, série anglaise, parfaite pour le tea time. Plein de petits bonheurs bout à bout  qui font une excellente journée.
Posté par porte ouverte à 07:32 - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 mars 2016

Aujourd’hui…

    Papa aurait eu 95 ans s’il n’avait pas été une des victimes de la canicule de 2003. Avec Sister nous aurions évoqué l’air de rien quelques traits de son caractère, sa maladresse légendaire et serions passé à autre chose rapidement, la pudeur des sentiments est parfois bien encombrante.
Posté par porte ouverte à 07:37 - Commentaires [15] - Permalien [#]