23 janvier 2016

C’était hier.

   Ce matin il fait trop nuit encore pour que se laisse deviner la couleur du ciel. Embrasement trop éphémère hier matin qui a le pouvoir de vous réconcilier avec la vie, effet passager mais toujours enthousiasmant. De la fenêtre de la cuisine j’ai une vue imprenable sur le lever du soleil. Par contre je regrette de n’avoir aucune vue sur le coucher du même soleil, je me console en me disant chanceuse, c’est un phénomène que j’ai pu admirer pendant toute mon enfance, adolescence et jusqu’à 25 ans
Posté par porte ouverte à 07:58 - Commentaires [10] - Permalien [#]

22 janvier 2016

Encore !

Hier soir une fois de plus j’ai fait confiance à la BBC et à Arte. Wolf hall relate l'ascension de Thomas Cromwell, coups bas, trahisons, meurtres certes mais surtout décors splendides, costumes époustouflants, l’esthétisme est partout, scènes d’intérieur filmées à la bougie et l’esprit Caravage présent dans chaque prise de vue, j’en redemande d’autant plus qu’Henri VIII est interprété par Damian Lewis que j’aime beaucoup depuis Homeland.   Maman qui aurait eu 93 aujourd’hui aurait adoré et Sister l’aurait sans doute regardé... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:37 - Commentaires [11] - Permalien [#]
21 janvier 2016

Une fois de trop.

De nouveau mon portable fait des siennes, même chose que la dernière fois, tic tac saugrenu au moment de cliquer sur "arrêter", page bleue fluo qui s'affiche avec rien que des trucs écrits que je ne comprends pas et écran noir. Faudra pas cette fois que son toubib me le rende certes avec écran et clavier tout propres mais sans avoir trouvé le pourquoi du comment. J'ai le PC toujours fidèle en remplacement mais au bout de 10 mn j'ai la tête farcie du ronron.
Posté par porte ouverte à 07:24 - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 janvier 2016

Janvier meurtrier.

En remontant les jours j’ai essayé de dénombrer les morts de janvier, la plupart, pas tous, avait largement dépassé les 80 ans, d’autres souffraient de ce que l’on appelle pudiquement et hypocritement une longue maladie. Hier la journée a commencé avec Michel Tournier et s’est terminée avec Ettore Scola, sans doute se sont-ils retrouvés Hôtel California. Wikipedia tient à jour le détail de cette hécatombe. Et me vient aussitôt à l’esprit l’inévitable « on est peu de chose tout de même »
Posté par porte ouverte à 07:55 - Commentaires [19] - Permalien [#]
19 janvier 2016

Le jeu de Lakévio.

  Lisez ma fille ce que nous écrit votre père en soi-disant voyage d’affaires. Mais maman je n’en crois pas mes yeux, Père nous quitte, il s’installe à Rome avec…Raoul. Comment allons-nous vivre sans lui, allons-nous devoir travailler, nous ne savons rien faire. Ne vous inquiétez pas ma fille, votre grand-mère paternelle a été très généreuse avec moi pour que je donne un peu d’honorabilité à son fils en l'épousant. Nous avons de quoi nous amuser et bon débarras !
Posté par porte ouverte à 07:32 - Commentaires [18] - Permalien [#]
18 janvier 2016

De 6h à minuit non stop !

Mon programme initial était cool, faire un plateau de merveilles pour Jeanmi et Monique, sortir la blanquette du congélo et attendre le signal pour aller chercher Monique au salon du livre d’où Jeanmi nous rejoindrait à la maison pour dîner et dormir. Seulement voilà qu’un message m’informe que quelqu’un passera chercher un meuble tôt ce samedi matin, je descends le vider, le transporteur est pile à l’heure, je peux attaquer les merveilles. Mes invités seront contents elles sont merveilleuses. Allez un peu de courage et je passe un... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:29 - Commentaires [13] - Permalien [#]

16 janvier 2016

ça va.

Après quelques péripéties du genre une ordonnance pour Maky sur laquelle il est bien précisé 5 intraveineuses lentes que l’infirmière a fait 2 fois en intramusculaires d’où une perte de connaissance à la première et une douleur très forte voilà mon Maky doté d’une autre prescription sur laquelle les piqûres sont remplacées par des cachets, ouf tout va bien et l’homme malade reprend du poil de la bête rassuré aussi par une radio pulmonaire satisfaisante, re ouf ! Re re ouf canal blog n’est plus en maintenance, je garde au chaud... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:28 - Commentaires [19] - Permalien [#]
13 janvier 2016

Les dures journées de Snoopy.

Hier était une journée consacrée à vider le plus possible le grenier de la grange. Pour mener à bien cette tâche j’avais l’aide précieuse de Tonton Kiki. Pour son chien ces journées à la maison sont très perturbantes, il n’arrive pas à se poser, va d’un fauteuil à l’autre, teste les canapés, tapis et même un bout de carrelage bien froid. Il regarde sa laisse d’un air de martyre et retrouve un peu d’allégresse quand son maître lui dit enfin « Snoop en voiture ! »
Posté par porte ouverte à 07:55 - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 janvier 2016

Pas maniaque mais un peu quand même

Pour certaines choses que je ne développerai pas ce matin, juste quelques lignes dans lesquelles l’aspirateur va tenir une place importante. Oui hier enfin armée de mon courage tout neuf et de mon aspirateur tout vieux j’ai redonné un coup de propre à la maison, enfin pas partout juste le séjour, cuisine, toilettes, palier. Reste à subir un bon nettoyage, 2 couloirs, 3 escaliers, 3 chambres, un bureau, une salle de bains, quelques fenêtres, être grandement logé a parfois des inconvénients. Bien partie comme je l’étais, j’ai rangé... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:21 - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Sale temps pour les artistes.

C'est au tour de David Bowie de quitter la scène. Ce matin en entrant au salon j'ai vu une belle grosse araignée au plafond et bien sûr aussitôt la phrase rituelle implantée dans mon subconscient par des générations de femmes superstitieuses "araignée du matin chagrin, araignée du soir espoir" clignote tout de suite. J'allume la radio et apprends la nouvelle, surprise quand même j'ignorais qu'il était malade. Let's dance!
Posté par porte ouverte à 08:36 - Commentaires [18] - Permalien [#]