05 février 2016

Dans le grenier…

    Les cantines en fer de notre départ en Algérie, dans l’une d’elles bien protégés les cahiers de CP de Fille-unique. C’était drôle de les feuilleter le jour où la énième réforme de l’orthographe refait surface. En CP elle avait une madame B, pas commode du tout, la règle toujours menaçante et dont la devise était « un bon CP fera une bonne 6ème » allez au travail et en silence ! 1974…un autre temps limite préhistorique. Le grenier est vidé, le tas pour la déchetterie augmente, je suis ravie, merci... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:12 - Commentaires [11] - Permalien [#]

04 février 2016

Des artistes c’est tout !

  Avec Maky nous partageons l’enthousiasme et l’admiration que suscite chez nous le moindre reportage ou documentaire sur l’artisanat en général et l’artisanat du luxe et d'art en particulier sans oublier les restaurateurs dans toutes les disciplines. Lundi alors que nous tombions d’accord sur le terme" artiste" plutôt qu’artisan nous étions loin de nous douter que les invités que nous attendions pour la galette nous offriraient ce magnifique livre.      
Posté par porte ouverte à 07:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 février 2016

Citrons bios et livres.

   J’avais besoin de citrons bios, je devais acheter un livre (cadeau de noêl en retard) pour mon gendre, en route donc pour Nemours ville la plus proche (15 km) du village. Les mousquetaires ont ouvert un grand magasin, parking couvert et galerie marchande avec une fnac, bien agréable et indispensable depuis des mois nous n’avions plus de librairie dans un rayon de 25 km. Et pour clore cette journée quelques crèpes, chandeleur oblige. Petits bonheurs simples mais agréables.  
Posté par porte ouverte à 06:51 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
02 février 2016

Abus de bonnes choses.

2 galettes en 2 jours. Dimanche nous étions reçus hier nous recevions. Thé- galette vont bien ensemble. A 20 h pour continuer les abus nous étions invités chez Cerisette et comme d’habitude ce fut plus que parfait à tel point que ne pouvant rivaliser dans les compétences culinaires j’ai décidé que la prochaine fois qu’ils viendraient dîner à la maison je n’aurais même pas honte. Et ça c’est quand même un petit bonheur d’être débarrassée de tous complexes.
Posté par porte ouverte à 07:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 février 2016

Le jeu de Lakévio 3

Vite, vite mon ami monsieur Zola recommande d’y aller le matin les vendeuses sont plus fraîches, plus aimables  moins fatiguées par la clientèle. « Au Bonheur des dames » est le dernier salon où l’on cause et Octave Mouret veille à tout, j’ai hâte de voir ça. Madame Curieuse guettait le fiacre qui les emmènerait dans cet endroit de perdition où dentelles, froufrous, dessous, plumes, soieries feraient se pâmer toutes les femmes.
Posté par porte ouverte à 06:27 - Commentaires [12] - Permalien [#]
31 janvier 2016

Samedi à Orly.

    Sous une pluie battante mais le coeur léger nous sommes arrivés à l'aéroport, l'avion de Rome était annoncé sans retard. Nous avons récupéré un Arthur, grand bonheur du jour, ravi de son petit séjour mi touristique mi travail. Il a ainsi constaté que la plonge 7 heures d'affilée c'était fatigant mais que le temps passait très vite en travaillant. Il est 6 h o9 je viens de voir sur internet que le dimanche les horaires des transiliens à cause des travaux sur la ligne n'étaient pas fiables donc Maky l'emmène à Marne... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:14 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

30 janvier 2016

Avant dernier jour.

Janvier se termine je ne saurais dire  ni « enfin » « ni déjà » il y a eu de bons moments et d’autres. Je suis heureuse, un bien grand mot, contente serait plus juste, de voir arriver février et ses jours à rallonge. Février apportera sans aucun doute son lot de petits bonheurs journaliers ou presque. Le petit bonheur d’hier était simple comme une chouquette accompagnée d’un carré de chocolat.
Posté par porte ouverte à 06:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 janvier 2016

Et encore un !

Les petits bonheurs journaliers auraient-ils trouvé le chemin de la maison ? Hier Arthur nous annonce son passage au retour de Rome, je trépigne d’impatience en attendant demain. Juste le temps qu’il raconte son séjour, que l’on profite de sa présence et il repartira le lendemain matin pour reprendre les cours. Et ce n’est pas tout… Il y a aussi les jours qui rallongent, il y a eu Cromwell hier soir, je suis toujours autant fascinée par la splendeur des costumes et la sobriété des acteurs.      
Posté par porte ouverte à 06:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
28 janvier 2016

La petite fille et le vieux monsieur.

   Rassurez-vous rien de scabreux, juste les bonheurs du jour prodigués par Eugénie et Jean d’Ormesson, le même soir. Coup de fil de la Nine, enjouée, la voix claire et bien bavarde, tout y est passé, l’emploi du temps complet de sa journée d’école, la fâcherie avec les 4 meilleures copines, la chanson sur les pauvres bâtisseurs de cathédrales, c’est lourd les pierres, le pantalon qui lui va très bien, l’Ours qu’elle regardera quand elle viendra, Henri qui est casse pieds, Arthur qui est à Rome et pour pimenter tout ça... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:06 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
27 janvier 2016

Le jeu de Lakévio 2

    Vite, vite nous allons être en retard à l’atelier et le maître sera en rogne. J’espère que le rapin aura fait un bon feu. Aujourd’hui tu te souviens que nous posons nue, nos vêtements auront le temps de sêcher. Ah je déteste quand tous les élèves du maître qui se prennent pour de grands peintres viennent tourner autour de nous soi-disant pour étudier de plus prés la couleur de notre peau, il y a toujours une main qui s’égare. Allez courage dans quelques heures nous aurons retrouvé notre mansarde et pourrons faire... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:24 - Commentaires [12] - Permalien [#]