07 décembre 2015

En guise d’apéritif…

Le téléphone a sonné, c’était Henri chéri, toujours aussi agréable à entendre et à écouter, la veille il avait été voir, essayer une moto, mais l’affaire ne s’est pas faite. Il économise depuis des années pour le jour où il aura 14 ans, dans 13 jours. Ensuite Eugénie qui voulait savoir ce que je voulais pour Noêl, trop mignonne, j’ai parlé d’un dessin, de leur présence à tous mais elle a tranché d’un « non un souvenir de famille » j’ai trouvé bien sûr l’idée excellente. Après cet avant goût de fin d’année Arthur a cessé... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:59 - Commentaires [12] - Permalien [#]

06 décembre 2015

Hier soir à la télé.

Je me réjouissais de voir la dernière saison de Downton Abbey c’était sans compter que Sister l’attendait aussi avec jubilation. En entendant certaines répliques cinglantes de l'inénarrable old lady, en voyant certains décors, en m’amusant de voir que les serviteurs pouvaient être plus snobs que leurs maîtres je ne pouvais m’empêcher de penser qu’elle aurait apprécié et dégusté et que le lendemain nous aurions échangé nos impressions. Résultat : Plaisir un peu gâché pour moi. Ah au fait hier en 2 h tout le b****l était rangé
Posté par porte ouverte à 10:39 - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 décembre 2015

Ceci n'est pas un déménagement...

Juste un aménagement de l'espace.
Posté par porte ouverte à 06:36 - Commentaires [13] - Permalien [#]
03 décembre 2015

Mais où ai-je la tête ?

Pas dans les pieds en tous cas. Hier en me jetant sur le canapé pour regarder Barnaby vu 15 fois mais épatant pour qui veut dormir un peu je me suis aperçue qu’au pied droit j’avais un chausson rouge et au pied gauche un mocassin noir et ce depuis une bonne heure. Fatigue, distraction ? Je ne suis pas allée chercher le pain ainsi chaussée, ma réputation est sauve bien qu’elle m’importe peu. Sinon hier je n’ai rien fait, presque rien.
Posté par porte ouverte à 06:50 - Commentaires [20] - Permalien [#]
02 décembre 2015

Aujourd'hui flemme ou fatigue?

Les journées se ressemblent mais ne sont semblables en rien à celles d’avant. Hier avec l’aide toujours aussi précieuse de tonton Kiki nous avons terminé de vider le magasin de ses cartons vides qui attendant parfois depuis des années que le petit cadeau choisi à la dernière minute par la cliente sortant du travail, pas le temps de passer avant, donc que le petit cadeau saute dans sa boite afin que Sister l’enrubanne comme elle savait si bien le faire. Plus de cartons, ça fait du vide. Maintenant il n’y a plus qu’à attendre la... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:14 - Commentaires [14] - Permalien [#]
01 décembre 2015

Chaque année un peu moins…

…dans l’esprit de Noël et cette année encore moins. Pas du tout la tête à chercher une déco élégante, originale, amusante à réaliser, mais ça pourrait bien me tomber dessus vers le 21-22, pourquoi pas ? Si je disais à Maky « cette année je ne fais pas de sapin » ce serait un cas de divorce, pas besoin de ça en ce moment. Allez mon armée de pères noël a besoin de prendre l’air et Eugénie a encore l’âge de s’émerveiller devant boules et guirlandes.
Posté par porte ouverte à 06:39 - Commentaires [12] - Permalien [#]

30 novembre 2015

Dicker ,Quebert

Pas moyen de me mettre dans la tête que Harry Quebert est une affaire pas le nom de l'auteur. Pas moyen de me mettre dans la tête que Joël Dicker est le talentueux auteur de L'affaire... Pas moyen de me mettre dans la tête que ce jeune homme est né en 1985 et en Suisse. Pour moi il est Harry Quebert auteur américain  dans la mouvance des Douglas Kennedy et John  Irving, il vit dans le New Hampshire et a bien sûr une vie de couple un peu tendue. Bon faudrait quand même que je mette un peu d'ordre dans tout ça et me... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:16 - Commentaires [17] - Permalien [#]
28 novembre 2015

Les couleurs de la fierté et de l’hommage.

    Le vieux drapeau que mon grand-père portait fièrement aux manifestations des anciens combattants et résistants a repris du service hier matin malgré quelques trous il flottait avec une élégante nonchalance. La dernière fois que Bon papa l’a sorti c’était en 1958, il est mort en 1959 et le drapeau a suivi Bonne maman d’Olonzac à Tuchan, de Tuchan au village où il est rangé depuis 1971 dans le placard de ce que nous appelons la chambre de bonne ou la chambre aux hortensias. Hier il y avait dans la rue 3 drapeaux,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:30 - Commentaires [18] - Permalien [#]
27 novembre 2015

Objets de famille.

Je subis de plein fouet actuellement une véritable tyrannie de la part des objets que je fais passer d’une maison à l’autre. Il y a 2 catégories, les « de famille » et les « pas de famille » Les « de famille » se divisent ensuite en « je l’ai toujours connu » ou « je ne sais plus d’où il vient » Autres catégories, les « j’aime ou c’est moche, cassé » Arrive en dernier le dernier choix le plus difficile car les objets tout inanimés soient-ils finissent bien souvent par... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:15 - Commentaires [15] - Permalien [#]
25 novembre 2015

Attention ça déménage !

    Puisque les voleurs ont eu la délicatesse de ne pas toucher aux meubles, bibelots ni aux tableaux et comme à dit ma filleule l’autre jour en jetant un regard circulaire « Chez Béatrix y a rien de pourri » j’opère quelques changements chez  nous. Pour cela il faut avoir des jambes solides, des bras de déménageurs et un esprit affûté pour ne pas se mélanger les cartons, sacs poubelles, c’est fou comme les « à jeter, à garder, à vendre » se ressemblent, surtout en fin de journée quand la... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:48 - Commentaires [19] - Permalien [#]