01 octobre 2015

Il y a longtemps longtemps…

    Octobre sonnait la rentrée des classes, les travaux des champs un peu ralentis les enfants pouvaient retourner à l’école. Les enfants d’avant sont scolarisés même pendant les moissons ou les vendanges. Maintenant les parents galèrent pour faire coïncider les activités-ateliers avec les horaires des nounous qui à leur tour jonglent avec les activités sportives ou culturelles de leur propres enfants. Je ne vais pas dire « de mon temps… » Mais je crois que c’était plus simple ou alors j’idéalise.
Posté par porte ouverte à 06:56 - Commentaires [11] - Permalien [#]

30 septembre 2015

Non non

   Je ne le dirai pas une fois de plus, mais si, en voyant la date s’inscrire j’ai un « déjà » sonore comme un cri du cœur qui vient de jaillir. Mais le temps qui passe n’est pas le propos du jour. En préparant un semblant de repas hier midi j’écoutais vaguement des invités d’un plateau télé évoquer les  redoutables dangers qui nous guettent dans la cuisine. Les bactéries entre autres. Si j’en crois ces personnes qui bien sûr détiennent La Vérité les torchons sont à changer après chaque essuyage de mains,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:45 - Commentaires [16] - Permalien [#]
29 septembre 2015

Texto, sms, twitter…

    Et même se téléphoner, s’envoyer un email et pourquoi pas se parler en vrai et en direct, les façons de partager comme on dit maintenant sont nombreuses, communiquer pour vivre ! Hier j’ai trouvé dans la correspondance de ma grand-mère des cartes pneumatiques, des pneus comme on disait alors. Ancêtres papier  de twitter ils ont le mérite en plus de traverser les années  de nous permettre d’être les témoins d’un moment de tendresse tel que « j’arrive trésor » de satisfaction... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:56 - Commentaires [12] - Permalien [#]
28 septembre 2015

Dimanche en photos.

Un vent glacial, sans exagérer, soufflait sur le marché pendant que je choisissais les légumes, le projet de soupe s’est concrétisé sans trop parfumer la maison aux poireaux n°5. L’après-midi j’ai presque fini de scanner les lettres de notre grand-mère ramenées de chez tante Préférée par la cousine Sylvie. Et préparation de mon ouvrage à broder pour l'hiver. Le rosier rouge de l'atelier pour mettre un peu de soleil les jours de pluie.   Pendant ce temps Maky gaulait les noix sur les chemins, une bonne récolte.
Posté par porte ouverte à 07:33 - Commentaires [16] - Permalien [#]
27 septembre 2015

Une grande première.

Tout à l’heure au marché accompagnée de mon fidèle caddy j’achèterai des pommes de terre, poireaux, carottes, céleri, courgettes et je ne sais quoi encore pour faire une bonne (enfin j’espère) soupe de légumes. Je ne veux plus l’acheter en brique, délicieuse mais beaucoup trop salée et comme Maky avant même de goûter sale systématiquement et abondamment tous les plats je prends les mesures nécessaires pour le garder en bonne santé. Je me bonifie avec le temps!
Posté par porte ouverte à 08:09 - Commentaires [11] - Permalien [#]
26 septembre 2015

Où il sera encore question de tomates.

    A part le livre du même nom je ne suis pas certaine d’aimer les beignets de tomates vertes alors que faire de celles qui nous narguent au potager. Un petit tour sur le net et je lis que la cohabitation avec des pommes fera rougir-mûrir n’importe quels fruits à condition de les mettre sur du papier journal. C’est là que le bât blesse, pas de journaux, nous lisons la presse sur internet et les journaux gratuits qui envahissent les boites à lettres n’ont pas la qualité requise. Tant pis je suis une rebelle et vais... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:51 - Commentaires [12] - Permalien [#]

25 septembre 2015

A partir du 1er octobre c’est permis.

Alors je taille, coupe, élague, le tas de plantes coupées, parce que c’est la saison du nettoyage des jardins, commence à devenir impressionnant. A raison d’une remorque pleine à ras bord par jour il est en effet grand temps que Maky puisse brûler. J’ai presque fini de tailler les phlox encore 2 mètres à peu près,  terminé aussi les plumeaux jaunes, je ne sais pas leur nom, les anabelles se sera pour bien plus tard, les potées de surfinias ne sont plus qu’en  photo, le volubilis nous offre  entre 10 et 14 fleurs... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:28 - Commentaires [7] - Permalien [#]
24 septembre 2015

Liaisons hasardeuses.

A chaque fois et ce de plus en plus souvent, je sursaute lorsque j’entends à la radio ou télévision « il ou elle devra- t-être ou devra-t-avoir ». J’ai beau ne pas maîtriser parfaitement les terminaisons de verbes de nos belles conjugaisons si dangereuses pour moi, je sais et même je suis certaine qu’il y a un t en trop. Loin de moi l’idée de m’ériger miss Bescherelle mais y a des choses quand même !!!!
Posté par porte ouverte à 07:11 - Commentaires [15] - Permalien [#]
23 septembre 2015

Bobines, écheveaux et fusettes.

Dans ma mercerie idéale tout est bien rangé, cotons à broder en dégradé de couleurs, les aiguilles joliment piquées sur un support en bois tourné et habillé d’une bonne épaisseur de mousse, les mètres rubans ne glissent plus un peu partout. J’adore vider les tiroirs consacrés à la couture, retrouver un début d’ouvrage oublié, déplier, replier, me souvenir, ah  tiens les premières petites croix d’Henri et d’Eugénie, Arthur lui, avait décidé d’offrir son œuvre à sa petite amoureuse du moment. Victor n’a jamais été tenté. Hier... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:25 - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 septembre 2015

Juste une semaine après…

 Je luis dois bien de renouveler les compliments largement mérités. Donc après avoir entendu un souhait de Sister, après avoir eu l’idée plus que géniale*  le croquis, la commande de ferraille, reçu ladite ferraille il a soudé, réfléchi, soudé encore, testé, vissé bref je peux le dire il aime travailler le fer bien plus que le bois. Hier c’était le jour J, Eiffel n’aurait pas fait mieux. Chez Sister il y a maintenant une rampe conçue, réalisée, par Maky. Il est formidable ! *Ne rien fixer dans le mur habillé... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:21 - Commentaires [8] - Permalien [#]