27 novembre 2014

Emballés ils étaient

    Hier en revenant du musée de la préhistoire, le bébé mammouth que nous avions vu Eugénie et moi l’an passé est parti s’exposer ailleurs mais il y a tant d’autres choses à voir qu’ils n’ont pas eu de regrets. Eugénie étant très sage, mignonne, gentille je n’ai pas beaucoup d’anecdotes croustillantes à raconter, sur Henri non plus à part une belle chute de vélo, je n’ai pas fait de commentaire mais je crois bien qu’il était vexé. Et Victor…Victor si discret que l’on pourrait l’oublier et bien Victor m’affirme que... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:44 - Commentaires [12] - Permalien [#]

26 novembre 2014

Temps sec et joyeux.

Après une matinée interminable  pour les cavaliers du genre « Dans combien d’heures on y va ? » tous les ¼ d’heures c’est sûr que levés à 7 h 13h30 paraissait un peu lointain. Mais bon Henri a donné un sacré coup de main pour faire la vitrine de noël, participation entrecoupée d’acrobatie en trottinette dans la rue. Pendant ce temps Eugénie jonglait avec les tables de multiplications et les 4 opérations sous la surveillance de Maky . En résumé Henri et Eugénie ont passé une excellente après-midi. J’avais bien... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:58 - Commentaires [12] - Permalien [#]
25 novembre 2014

Des journées bien remplies.

    Les enfants sont bien installés dans les vacances, Barbies habillées et déshabillées, coiffées et abandonnées par terre au profit d’un documentaire sur les lions blancs, la vie quoi ! A table Henri me fait un cours sur les porte-containers géants, je joue très bien le plus grand intérêt alors qu’il est tard, pour moi et que je n’ai qu’une envie, aller au lit. Victor a testé un parcours de footing, a améliorer car un peu court. Je pense que la matinée sera consacrée à la consultation de la météo par Henri et... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:12 - Commentaires [13] - Permalien [#]
24 novembre 2014

En raison de travaux sur la voie et bla bla bla

      Je suis arrivée en retard au rendez-vous avec les enfants, j’ai mis presque autant de temps pour faire 100km qu’eux pour en parcourir 600. Dans le train qui nous ramenait à la maison Eugénie s’est liée tout de suite avec une dame et son chien, je n’avais qu’une crainte, oublier Eugénie et descendre sans elle. Heureusement la dame au chien est partie avant nous en laissant la petite fille triste. A 14 h nous étions enfin à la maison. Henri s’est précipité pour se mettre en short sortir le vélo, Eugénie a... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:08 - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 novembre 2014

Au bonheur des dames.

Entre le village et Fontainebleau  il y a Bourron-Marlotte à 20 minutes de chez moi, les habitants plutôt à l’aise en principe restent  bien cachés derrière les  hauts mur des propriétés mais hier les femmes élégantes du  style cavalières se sont dévoilées  un peu en organisant un vide dressing. Et l’affiche n’a pas menti c’était bien au bonheur des dames. Dans ma musette j’ai ramené un sac à 10 euros et un portefeuille en cuir  de la marque du cheval au galop, un pull à 2 euros, un gilet à 1 euro. ... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:20 - Commentaires [12] - Permalien [#]
22 novembre 2014

Non mais j’y crois pas !!!!

Hier soir un email de MON amiedetoujours « Je viens de passer la journée avec l’équipe de La plus grande broderie du monde » Je réponds aussitôt en réclamant une photo et explications. Ce matin un email laconique «  photo sur mon portable » Mon ami internet lui ne me fait pas de coups pareils en un clic je sais tout sur la plus grande broderie du monde dont certaines participantes se réunissaient hier à côté de Provins donc à côté d’amiedetoujours. Ce matin elle part pour une semaine, bon je la laisse... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]

21 novembre 2014

Non réponse.

  Je comprends vos interrogations mais je m’efforce depuis des années d' écrire un blog consensuel en espérant qu’il ne soit pas comme la première syllabe quant aux 2 suivantes ça je suis sûre qu’il n’a rien de sensuel. Je n’ai pas à débattre ici des choix de vie de ma fille, cela est du domaine de sa vie privée. Il n’y aura donc pas d’animation comme avait l’air de l’attendre une blogueuse. A l’occasion d’une rencontre éventuelle ou d'un mail avec les une ou les autres il est possible que j’évoque et explique les raisons de... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:01 - Commentaires [17] - Permalien [#]
20 novembre 2014

3 jours avant leur arrivée…

  Les pyjamas sont sous l’oreiller de chaque lit, lit fait au cordeau pour leur donner envie de faire pareil (là je rêve) le dentifrice demandé est acheté. Je pensais n’avoir rien oublié, les céréales qu’ils aiment, les crèmes au chocolat avec pépites, les petits-suisses, le brie pour Victor, les cornichons pour Henri mais, mais j’ai oublié le lait et sans lait pas de céréales au petit-dej. J’irai cet après-midi réparer cet oubli et aussi  acheter du poisson. Les rendez-vous au poney-club sont pris, malheureusement... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:42 - Commentaires [17] - Permalien [#]
19 novembre 2014

Nouvelle saison, même question.

Les anti-héros de la nouvelle saison de la toujours aussi excellente série française « Un village français » sont de retour sur nos petits écrans. Et toujours la même et obsédante question : Qu’aurais-je fait pendant cette période troublée ? Ce sont des gens ordinaires, ce sont des vies normales, ils pourraient être nous, vous, le facteur, le médecin de famille, l’oncle, l’institutrice, la garce, le chef d’entreprise. Ordinaires mais du jour au lendemain pour de bonnes ou mauvaises raisons leur vie prend les... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:07 - Commentaires [11] - Permalien [#]
18 novembre 2014

Lunettes inutiles.

Même de loin on peut savoir si la petite laine est nécessaire ou pas Des années que ce thermomètre était à la grange, je l’ai pris et déposé en bas de chez nous, il y est resté quelques temps. Un beau jour j’ai trouvé qu’il manquait quelque chose sur un mur de la cuisine, depuis hier le vide est comblé.
Posté par porte ouverte à 06:49 - Commentaires [13] - Permalien [#]