10 octobre 2014

Modiano ti amo.

Depuis notre première rencontre chez Pivot au temps béni d’Apostrophe, chacun d’un côté du petit écran. Si je n’avais pas été assise hier en entendant la nouvelle j’aurais sauté de joie, Modiano à Stockholm ! Ti amo quand tu t’embarques dans une phrase que tu ne finiras jamais, quand tu agites tes grands bras pour attraper les mots qui s’envolent loin de toi pour laisser la place à d’autres tout aussi pressés de s’envoler vers d’autres phrases toujours plus ou moins énigmatiques. Modiano quand tu seras là-bas pitié pour les... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]

09 octobre 2014

Aider les jeunes.

Maya est en Master de journalisme et  collabore en même temps sur des sites et blogs afin de démontrer ses compétences journalistiques et rhétoriques et pouvoir obtenir un poste dans la com ou pour un journal local, écrire sur internet lui permet de prouver ses capacités. . Elle me propose cette visite  guidée que j'accepte avec plaisir.         Sur les traces du Paris d'Oscar Wilde   Visiter Paris est toujours l’occasion de découvrir une nouvelle facette de la ville lumière, si sa renommée... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:28 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 octobre 2014

Choix difficile.

Entre Cash investigation consacré au lobby des cigarettiers et le gaspillage alimentaire je ne voulais pas choisir alors j’ai regardé Le mentaliste et son lumineux sourire. Je regarderai les deux autres émissions en replay, je pourrai ainsi mettre sur pause de temps en temps et m’indigner, insulter, grogner, brailler, cracher mon fiel tout à loisir sans perdre  une minute de reportage. Comme il va sans doute pleuvoir toute la journée je pense que ce sera  une partie  de mon programme pour la fin d’après-midi.
Posté par porte ouverte à 08:25 - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 octobre 2014

Voici venu le temps…

... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:22 - Commentaires [13] - Permalien [#]
06 octobre 2014

Ils la veulent tous.

    Ils se seraient battus pour l’avoir, à peine mise sur le site les coups de fil commençaient, l’occasion pour Maky de se faire de nouveaux copains, Paul par exemple, 28 ans chez Singer, arménien précise t-il , nous invite quand on veut à passer le voir en Provence. Des amis ou des déçus qui se croient à la salle des ventes et font monter la mayonnaise de façon indécente. Mais Maky est un type honnête, il reste ferme même si les autres propositions paraissent attractives, très attractives même. La petite machine à... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:44 - Commentaires [16] - Permalien [#]
05 octobre 2014

Ce matin il pleut.

Et tant pis s’il pleut tout la journée j’ai de quoi m’occuper avec Le lecteur de cadavres. J’aime les livres qui se passent en Chine depuis ma rencontre toute jeune adolescente avec Pearl Buck puis Malraux et plus tard avec Lucien Bodard qui savait raconter comme personne les évènements dont il n’avait pas été témoin. J’aime les porcelaines chinoises fines et raffinées un peu moins les préceptes de Confucius qui font de la vie quotidienne un véritable enfer sur terre. Depuis la Chine s’est éveillée et tout devient made in China,... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:22 - Commentaires [11] - Permalien [#]

04 octobre 2014

Vélo de famille.

    Offert à Arthur par les cousins de Brignoles pour Noël 1998 il a promené les 4 enfants  pendant des années, coups de freins, dérapages contrôlés, abandon sous la pluie, apprentissage du « sans les petites roues » chutes mais pas trop et sentiment de liberté dès qu’un coup de pédales les propulsait dans la rue avec les recommandations habituelles, regardez à droite, à gauche, attention au trottoir, pas trop vite, allez roulez…  Août 2013 nous allons voir les cousins de Paris-Trouville, le petit... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:26 - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 octobre 2014

Même accent, même tête.

Quand je suis entrée dans le petit bureau pour m'annoncer j’ai bien cru m’être trompée d’endroit, le secrétaire médical de l’ophtalmo a un accent espagnol à couper au couteau,une dizaine de cartes vitales étalées devant lui, une liste sur laquelle il veut absolument que je m’appelle Reine machin et il ressemble tellement à Sergi Lopez que pour un peu je serais repartie sans demander mon reste. Ce type, l’acteur, me met mal à l’aise depuis Harry un ami qui vous veut du bien. Le secrétaire n’est pas psychopathe mais simplement un peu... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 08:14 - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 octobre 2014

Aie aie aie la cata…

Evitée de justesse ce matin, le bol de thé à la main, prête à faire mon devoir d’écriture quotidien je m’emberlificote les pieds dans le tapis, comme une jeune patineuse de moins de 16 ans je réussis un rétablissement impeccable, pas une goutte  renversée et pas une douleur pour me rappeler que je n’ai plus 20 ans, merci qui ? Je ne sais pas mais merci quand même. En étant pessimiste j’aurais pu ruiner mon ordi, le téléphone, la souris, le scanner,  le disque dur externe, le fauteuil, des papiers, pas importants mais... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:21 - Commentaires [16] - Permalien [#]
01 octobre 2014

Régal de l’automne.

    Les couleurs fauves traînent à s’installer mais il n’y a pas d’urgence, le soleil brille après le brouillard matinal et ce jusqu’au soir, tant que je peux laisser ouvertes les fenêtres sur l’été  il ne sera pas vraiment parti et l’automne pas vraiment arrivé sauf sur la table du déjeuner hier. La dernière création du chocolatier « a-nous » chocolat noir, framboise, meringue le tout savamment incorporé et décoré d’une collerette artistiquement plissée, dégustation parfaite avec le soleil sur la table... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:41 - Commentaires [13] - Permalien [#]