1434 pages pour ne rien dire.

541 631 mots sans beaucoup d’intérêt.

3 068 524 caractères espaces compris.

18 721 paragraphes.

59 305 lignes.

Mon rendez-vous matinal avec word est bien pratique pour garder une trace de tous mes petis riens surtout quand overblog me fait un caprice et perd ma prose, peut-être pas impérissable mais c’est la mienne et j’y tiens à tous ces petits bouts de moi.

Heureusement que les fautes d'orthographe ne sont pas comptabilisées et même parfois, pas toujours, corrigées.