C’est ainsi que Télérama apprécie le discours de Modiano à Stockholm je viens de le lire et de le voir, oui beau et émouvant, le discours et le récipiendaire.

Les mots choisis étaient parfaits, les sentiments exprimés en accord total avec ce grand adolescent septuagénaire, modeste et  comme surpris d’être là.

Modiano continue de raturer ainsi.