Oui bizarre aussi, c’est l'impression que je me fais parfois, comme hier soir par exemple. 

Vous le savez sans doute, je déteste la neige et son cortège de désagréments, je déteste la superposition de vêtements que cela entraîne, je ne me sens bien que pieds nus, en t-shirt et au soleil mais paradoxalement je suis attirée par tout le contraire

Hier soir donc un peu avant minuit je me réveille de mon premier sommeil et zappe sur arte, j’avais repéré sur le programme Hiver nomade, documentaire suisse, 800 moutons, 2 bergers, 3 ânes, 4 ou 5 chiens et de la neige en veux-tu en voilà, sous la bâche en plastique les nuits sont rudes mais l'avance au rythme du troupeau dégage une sérénité palpable.

Très intéressant et du coup je n’avais plus froid aux pieds au fond de mon lit douillet.