Un ciel bleu d’une pureté inouïe, le soleil juste à l’endroit du jardin où nous devions œuvrer, une belle journée de printemps en automne.

Maky a eu bien chaud à déraciner les rosiers atteints de mort subite cet été.

Et moi j’ai fini de tailler chèvrefeuille et autres arbustes dont j’ai du mal à retenir les noms.

Le long du mur j’ai également joué des cisailles et sécateur, végélia et sans nom ont eu droit à la taille sévère dont ils avaient besoin.

Pour terminer ce bon moment Maky a brûlé tout ce qui s’entassait au potager depuis cet été.

C’est chouette ces journées d’automne au soleil.